Top 100 des start-up suisses : le Valais se hisse au 4ème rang

 Le Valais occupe la 4ème place des cantons suisses à accueillir le plus grand nombre de start-up helvétiques les plus prometteuses. Véritable pôle d’innovation et de technologie, le canton du Valais peut compter sur un écosystème propice au développement d’idées grâce à ses structures d’accompagnement, ses différents instituts de recherche, ses Hautes Ecoles et son parc d’innovation encourageant l’éclosion de start-up. Avec un cadre idyllique et un coût de vie avantageux, le Valais offre également des conditions-cadres idéales pour concilier vie professionnelle et privée. Mercredi soir, le « Top 100 Swiss Startup Award » 2020 a récompensé quatre start-up valaisannes (Eyeware Tech, GRZ Technologies, Dufour Aerospace et DePoly).

Le Valais est l’un des cantons les plus prometteurs du point de vue de l’innovation et de la compétitivité. Suite à la 10ème édition du « Top 100 Swiss Startup Award », une référence dans l’écosystème des start-up en Suisse, le Valais se hisse au 4ème rang des cantons suisses à accueillir le plus grand nombre de start-up helvétiques. En 2019, il se plaçait à la cinquième position et  à la septième place en 2018. 

Le Valais, un écosystème d’innovation florissant 

Situé au cœur des Alpes et au centre de l’Europe, le Valais représente un terrain propice au développement des technologies en lien avec l’eau et les énergies renouvelables. En 2004, une stratégie est développée par les autorités cantonales afin de créer des conditions-cadres adéquates pour stimuler l’économie valaisanne et répondre aux besoins des entreprises valaisannes. La Fondation The Ark voit le jour. Son objectif consiste notamment à soutenir la capacité d’innovation des nouvelles entreprises en créant un véritable parc technologique en Valais. Elle étend ses services d’incubateur, d’accélérateur et d’innovation au profit des entrepreneurs et des chercheurs sur sept sites du parc technologique valaisan. Depuis sa création, The Ark a soutenu 191 projets de start-up. En 2020, elle a notamment suivi la start-up DePoly (placée 96ème au Top 100). Basée au Campus Energypolis de Sion, DePoly a développé un procédé grâce auquel tous les objets en PET peuvent être recyclés au terme d’une décomposition chimique écologique. 

Au fil du temps, le Valais ne cesse de développer son écosystème. Business Valais est créé en 2008 afin d’optimiser les relations entre les différents acteurs économiques. Il regroupe tous les acteurs de la promotion économique valaisanne et contribue au développement, à la diversification et la valorisation de l’économie du canton. En 2015, le pôle de recherche EPFL Valais Wallis ouvre ses portes avec, dans la foulée, le Campus Energypolis basé à Sion, un véritable écosystème d’innovation qui réunit les compétences de l’EPFL Valais-Wallis, de la HES-SO Valais-Wallis et The Ark. Son objectif est de répondre aux enjeux actuels majeurs dans les domaines de l’énergie, de la santé et de l’environnement grâce aux technologies de pointe en accompagnant le développement d’une idée de la recherche fondamentale à la mise sur le marché de solutions audacieuses. En 2022, le Campus disposera également d’un parc de l’innovation qui renforcera le transfert de technologies en faveur du tissu économique valaisan et la création d’emplois à haute valeur ajoutée. Le Valais peut ainsi compter sur de nombreux atouts afin de concilier harmonieusement travail et vie privée.

Les start-up lauréates valaisannes concilient vie professionnelle et privée

Le « Top 100 Swiss Startup Award » est une référence au niveau national pour les start-up technologiques. Ce classement est aussi et surtout révélateur des efforts faits par le canton du Valais depuis 2004, à travers la Fondation The Ark et les instituts de recherche (Idiap, EPFL Valais, HES-SO Valais-Wallis, Icare, CREM) pour soutenir les jeunes pousses et favoriser l’innovation au sein des PME existantes. Au total, quatre sociétés valaisannes se retrouvent dans ce classement. Il s’agit de Eyeware Tech, GRZ Technologies, Dufour Aerospace et DePoly. Trois de ces start-up se sont formées au sein de l’institut de recherche Idiap ou de l’EPFL Valais/Wallis. En Valais, les start-up bénéficient non seulement d’un écosystème performant et innovant mais profitent également de conditions-cadres idéales pour concilier vie professionnelle et vie privée.

Classement complet à découvrir sur : www.top100startups.swiss

Retrouvez l’ensemble de nos communiqués ici

Retour haut de page