Que faire pour inciter les ultra-riches à fermer les robinets ?

Que faire pour inciter les ultra-riches à fermer les robinets ?

28 septembre 2021

Quelques richissimes propriétaires de villas cossues des quartiers chics de Los Angeles consomment des quantités absolument faramineuses d’eau. Le record revient surement à celui qui a utilisé plus de 40 millions de litres en un an, soit l’équivalent de 100 familles qui auraient un usage normal du précieux liquide. Oui, précieux, car s’approvisionner en eau est devenu un véritable problème en Californie. Les résidents des zones huppées de Beverly Hills et Bel-Air pompent à eux seuls la majorité des ressources en eau, alors que Los Angeles compte environ 4 millions d’âmes dont certaines luttent pour leur survie.

Deux mondes séparent les pauvres et les fortunés dans cette immense mégalopole qui s’étend à perte de vue. Les classes aisées utilisent des systèmes ultra sophistiqués pour irriguer la pelouse de leur vaste propriété, en se souciant peu de savoir s’il y’en aura pour tout le monde. Bien sûr, ces castes privilégiées n’éprouvent aucune difficulté à payer leurs factures souvent astronomiques, et de ce fait, ne regardent pas à la dépense en gaspillant des litres et des litres d’eau.

Des méthodes radicales pour dénoncer les gaspilleurs

Afin de lutter contre ces habitudes des plus aisés à surconsommer toujours plus, à monopoliser toutes les ressources de leur environnement pour leur seul confort personnel, des organisations prennent le problème à bras le corps en utilisant des méthodes tout à fait dissuasives. En effet, les acteurs engagés dans la préservation de la planète en Californie ont décidé de rendre publics les noms de personnalités qui consomment le plus le précieux liquide sans se préoccuper des autres. Ainsi, on peut voir les identités de certaines célébrités ou de figures connues dans les journaux ou sur les sites internet impliqués dans le combat contre la dilapidation des ressources naturelles. Ces actions ont pour but bien entendu d’humilier les individus concernés en les montrant clairement du doigt à la vue de tous.

Les stars américaines visées

Les stars américaines sont particulièrement visées par cette chasse aux sorcières. Les Princes mouillés de Bel-Air — c’est ainsi que l’on surnomme désormais Tom Selleck, Kim Kardashian ou Amy Poehler — ont vu les images satellites de leurs vastes propriétés publiées sur le site d’enquête Reveal. On y aperçoit les arrosages automatiques pour conserver des pelouses verdoyantes tourner à plein régime, ainsi que d’énormes piscines remplies à ras bord. Et cette opulence passe très mal dans l’opinion publique, si bien que ces opérations coup de poing dissuadent les autres habitants qui possèdent de luxueuses résidences de faire la même chose.

Malgré tout, le directeur de l’agence de distribution de l’eau en Californie estime lui que ces actions n’impactent pas le comportement des milliardaires à l’égo surdimensionné estimant que s’ils payent, ils peuvent pomper une quantité sans limites d’eau, et surtout l’utiliser à leur gré, aussi bien pour arroser leur jardin ou nettoyer leurs bolides, ayant pour la plupart un parc de voitures de collection. Vous pouvez sans doute aisément imaginer les litres nécessaires pour lustrer et faire briller tous ces précieux engins.

Attaquer les réfractaires au portefeuille

Les autorités de Californie préconisent de s’attaquer directement au portefeuille ou carrément, de couper l’eau aux personnes qui s’obstinent à ne pas faire attention à leur consommation. Mais ces mesures coercitives semblent être une épée dans l’eau, quand on sait les moyens illimités que possèdent les abonnés concernés par le gaspillage. D’autres, citoyens lambdas pour la plupart, optent pour la dénonciation ou le flagrant délit. Comme Christ Becker qui vit à Los Angeles, il dénonce sur son site internet les hommes et les femmes qui enfreignent les règles sur les restrictions imposées par le gouverneur. À chaque fois qu’il en a l’occasion, caméra à la main, il surprend les protagonistes du gaspi, en train de déverser de l’eau à même le trottoir. En général, et piqués au vif, les acteurs malgré eux de ces films ne recommencent plus.

Cependant, l’agence de distribution de l’eau annonce vouloir calmer les esprits en envoyant des courriers aux récalcitrants. Elle fait un pari sur la pédagogie et cela semble porter ses fruits. En effet, les grosses fortunes qui ont reçu ces lettres ont réduit drastiquement leur consommation d’eau. Les enjeux contre le réchauffement climatique apparaissent comme cruciaux dans les années à venir, d’autant que la Californie connait une sécheresse sans précédent ces dernières années. La bataille pour économiser le précieux liquide essentiel à la survie des espèces humaines et animales ne fait que commencer.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Fortune ici

Recommandé pour vous

A la Une
Digital nomad : ces métiers qui font rêver !
Plus qu’un métier, le digital nomad évoque plutôt un mode de vie. Ce dernier con…
A la Une
Classement 2021 des 5 pays en développement les plus performants
Il est vrai que les pays en développement ont plus de difficultés à se démarquer…
A la Une
Le BTP au rendez-vous de la transition écologique
Par Michel Ambert (Voici son mail : michelambert@protonmail.com) Un autre d…
A la Une
Analyses et perspectives du marché suisse des fonds
Photo © Banque Reyl Par Colin Vidal, Head of Business development Asset Ser…
A la Une
L’Inde, la nouvelle destination de choix pour les géants de la technologie
L’effondrement du système bipolaire a engendré l’émergence de nouveaux acteurs d…
A la Une
Comment les entreprises utilisent-elles TikTok pour le recrutement ?
Malgré ce que montrent les statistiques, TikTok peut toujours sembler un endroit…