Les temps changent, la publicité pas !

… Formulé différemment c’est ce que veulent nous faire croire certains annonceurs qui fanfaronnent, pour se donner bonne conscience, qu’ils ont repensé de fond en comble leur produit, leur service, leur communication, pour s’adapter au monde d’aujourd’hui.

Mais qu’en est-il réellement ?

Ce sujet me tient à cœur, car je ne fais plus de “pub » mais du conseil en communication. Le monde désormais divisé en tribus doit se farcir un langage devenu universel.

Chacun est un média, « top », « cool », et autres « yes we can ! », merveilleuse formule empruntée des milliers de fois, diluée, dénaturée, car oui la publicité souvent ne fait qu’emprunter, copier, sans se soucier réellement des valeurs fondamentales d’un produit, d’une marque ou d’une entreprise. Communiquons aujourd’hui et on verra demain. C’est irresponsable et idiot, car la plupart du temps le message est écrasé, devient transparent au profit de la forme, spectaculairement banale, inutilement provocateur parce que tout le monde le fait… Rien d’un exploit à l’heure du tout numérique où tout est possible.

Et qui peut se permettre de tomber sous peine de ne plus se relever ?

La communication est aujourd’hui essentielle, sous peine de mourir un peu, voire complètement. Nous y sommes confrontés tous les jours. La publicité n’est qu’une des composantes de la communication. C’est la manière de la diffuser qui a fondamentalement changé aujourd’hui mais le message doit rester, il est un des résultants essentiels de l’ADN de l’annonceur. Sans cet ADN clairement distingué, une marque tombe dans la misère grise d’une télé-réalité. On regarde mais on s’en fout. Et on zappe.

Tout le monde a le même beau, tout le monde a la même gentillesse

Avons-nous réellement envie de ressembler à tout le monde ? Où est cette petite touche de folie qui nous anime et nous distingue ? Et qui est également nécessaire a l’efficience. A l’ère de cette pensée publicitaire sans fond mais qui souvent le touche, qui ne coûte presque plus rien, il est temps d’évoquer l’indispensable, de raviver la nature véritable de la publicité : le résultat commercial. Partout l’on raconte la famille heureuse, la maman souriante, le papa aussi, les enfants qui jouent dans le jardin, les fleurs qui poussent et ne l’oublions pas, le chien, l’ami fidèle qui traverse le jardin, ou plutôt l’écran. Et pour se différencier d’une marque pas forcément concurrente, dans le secteur des services par exemple, on fait passer le chien (une autre race évidemment) dans l’autre sens !!! “Stempel « : logo de la société. Qui dit quoi, quoi est dit, par qui ?

Et c’est comme cela que l’on veut vendre ?

Cet article n’est aucunement révolutionnaire mais essaie de faire prendre conscience que l’essentiel n’est pas dans le ciel mais bien réel. Les valeurs et plus-values d’une entreprise doivent être communiquées sous peine de disparaître dans la masse des marques, diluées dans la fulgurance de l’attention portée par les consommateurs. Des experts en communication existent sous toutes formes, faites-leur confiance et utilisez leur créativité ! N’oubliez pas que vous êtes unique… Montrez-le! Car les temps changent, pas le professionnalisme.

Michel Perego, Contributeur pour le magazine Le Monde Economique

Retour haut de page