Et si on (re)localisait en Europe ?

20 mars 2022

Et si on (re)localisait en Europe ?

La production massive en Asie, principalement en Chine permet assurément de profiter d’une main d’œuvre à des prix très attractifs. En revanche, lorsque la chaîne de production dans ces régions est touchée, c’est tout le commerce mondial qui en prend un coup. En effet, durant cette pandémie de la Covid-19, plusieurs sites de production exerçant dans plusieurs secteurs se sont arrêtés et ont donc entraîner l’arrêt de l’envoi des stocks. Plusieurs secteurs comme l’informatique, le textile, l’automobile, l’électronique ont été fortement impactés par ce problème d’expédition des stocks.

En optant pour la relocalisation en Europe, le continent veut limiter ce type de risque, garantir une certaine stabilité et assurer une certaine indépendance vis-à-vis de la Chine. La relocalisation dans des domaines clés va ainsi permettre de rendre l’Europe moins vulnérable par rapport à ce qui est actuellement perçu comme une « dépendance excessive ».  

Relocaliser en Europe pour booster l’effet « Made in Europe »

Les habitudes de consommation sont en train de changer chez les clients. Les consommateurs sont plus préoccupés par l’origine des aliments, des vêtements ou autres produits qu’ils utilisent. Ces derniers se tournent désormais vers le Made in Europe qui est aujourd’hui devenu un argument de vente.

Le choix du Made in Europe est un gage de qualité qui séduit de plus en plus d’entreprises de production et de consommateurs. Même si les produits venus d’Asie sont peu chers, les clients prennent conscience des dommages que cela peut avoir sur la planète. Le Made in Europe est un marché prometteur et en plein développement qui offre beaucoup d’opportunités aux entreprises se positionnant sur le continent.

Localiser ou relocaliser en Europe pour protéger la planète

L’écologie et la protection de la planète sont également des raisons qui poussent à la localisation ou à la relocalisation en Europe. En acceptant de fabriquer les produits à l’autre bout du monde, les entreprises optent pour des circuits d’approvisionnements longs.  De fait, le transport nécessite des moyens très importants tels que les bateaux, les conteneurs, etc. Ces moyens de transport polluent la planète et rendent difficile sa préservation. C’est cela que les circuits courts permettent d’éviter, car ils rapprochent le producteur du consommateur.   Les produits ayant traversés une partie de la planète ne sont plus acceptés par les citoyens. Les circuits courts ont le vent en poupe, car ils sont considérés comme étant la base d’un cercle vertueux.    

Par ailleurs, l’Europe vise un développement de la croissance verte et met en place des politiques et des réglementations allant dans le sens de la diminution des émissions de carbone. En relocalisant la production en Europe, vous attirerez les clients regardant sur la provenance des produits tout en participant à l’effort qui vise à diminuer les émissions de CO2.

Relocaliser en Europe : une question de souveraineté

Depuis l’émergence de la Covid-19 et l’arrêt des approvisionnements, bon nombre de personnes se sont rendu compte avec effarement de la dépendance accrue de l’Europe envers les autres pays et continents.

En effet, en matière d’alimentation, de protection, de capacité à se soigner et autres, l’Europe a fait face à une situation complètement inattendue. Actuellement, le but des pays européens, est de pouvoir tenir leur destin entre leurs mains. C’est ce désir qui a poussé les pays à accélérer la réflexion sur la relocalisation en Europe.

En plus de la souveraineté économique, la relocalisation est également une question politique. Dans un contexte géopolitique compliqué entre l’Europe et la Chine, il est devenu vital de réduire la dépendance excessive du continent afin de préserver sa souveraineté politique. 

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

Inside
L’échec professionnel : un incontournable pour construire son histoire
L’échec professionnel se conçoit autant dans le cadre du travail que dans vos te…
Inside
Les 6 clés pour préparer une bonne stratégie de fidélisation client
Pour accroitre son chiffre d’affaires, de nombreux facteurs déterminent les perf…
Inside
La semaine de quatre jours : une fausse bonne idée ?
L’évolution de l’organisation du travail implique aussi et surtout de se focalis…
Inside
Grand Paris Express : un chantier à l’écoute de la société
Mêlant gros œuvre, aménagements et équipements, les chantiers du GPE se caractér…
Inside
Grand Paris Express : l’aventure continue
Le Grand Paris Express, plus grand projet urbain d’Europe, est devenu une réalit…
Inside
Le moral de la jeunesse est en berne
La situation des jeunes s’est considérablement dégradée en 2021. Les jeunes souf…