Pourquoi trop de patrons de PME sont-ils dans l’incapacité de décider ?

10 octobre 2022

Pourquoi trop de patrons de PME sont-ils dans l’incapacité de décider ?

Être un patron d’entreprise efficace ne s’improvise pas ! Bien qu’un profil de leader soit souvent une aptitude innée et qui s’inscrit dans la nature profonde d’une personne, le bon management est également un art qui s’apprend et se travaille. Retrouvez les critères clés à mettre en place pour devenir maître dans l’art de la gestion d’équipes en entreprise !

Savoir se faire respecter

Il s’agit là de la base de toute relation entre un patron et ses employés. En effet, sans manifestation d’autorité de la part du patron ou du manager, le rapport avec les collaborateurs devient déséquilibré, voire parfois même inversé. Il faut donc veiller à maintenir un certain équilibre des forces tout en faisant également preuve de respect à l’égard des employés. En outre, un dirigeant doit se réserver le pouvoir de décision finale sans pour autant empêcher ses collaborateurs d’exprimer leurs idées ni même leur désaccord.

Un bon manager doit ainsi faire respecter ses décisions sans être trop directif ou permissif. En effet, être trop autoritaire peut engendrer des tensions ainsi que de mauvaises appréciations au sein des équipes. C’est pourquoi le manager doit toujours faire en sorte d’impliquer l’ensemble de son personnel dans la réalisation des missions en utilisant les atouts de chacun au maximum.

La gestion des conflits

La gestion des conflits est un aspect parfois délicat mais pourtant crucial de tout bon management. Notez que gérer les conflits au sein d’une équipe ne signifie pas forcément de devoir s’improviser juge. Le rôle d’un bon manager sera plutôt d’anticiper ces conflits grâce à la mise en œuvre d’une communication ouverte, transparente et constante avec l’ensemble de ses employés. Une telle communication est en effet un facteur clé de la mise en place d’une aisance relationnelle qui permettra à son tour une bonne appréciation du manager mais également une meilleure ambiance de travail. Des critères primordiaux en vue de bénéficier d’équipes productives au sein d’une entreprise. Pour les patrons et managers de PME, cela implique une véritable prise de connaissance de leurs collaborateurs, de leurs besoins et de leurs attentes. Cette pratique leur permettra également de pouvoir déléguer de façon efficace.

La reconnaissance

Exprimer de la reconnaissance quant au travail bien effectué des collaborateurs est d’une importance aussi capitale que celle d’asseoir son autorité en tant que dirigeant. La reconnaissance en entreprise permet aux employés de se sentir considérés et appréciés, boostant ainsi leur efficacité et leur envie de se surpasser. Elle permet également aux entreprises de se distinguer de par son climat bienveillant et d’attirer de futurs talents. Enfin, des salariés qui se voient récompensés pour leurs succès auront plus de facilité à accueillir de façon positive toute remarque ou sanction éventuelle car ils pourront percevoir cette dernière tel un traitement objectif de leur travail.

L’organisation du travail

La bonne gestion du temps de travail des équipes est une tâche primordiale de tout bon manager. En tant que dirigeant, il vous faut pouvoir définir des objectifs et prioriser les différentes missions. Vous devez être en mesure d’organiser votre temps de travail personnel ainsi que celui de vos équipes de façon optimale selon les ressources dont vous disposez et les compétences particulières de chacun de vos employés. Il convient également de faire ici encore preuve de respect envers eux en analysant leurs besoins et en leur offrant une réelle coupure une fois les journées de travail terminées.

La gestion d’une équipe en entreprise requiert donc bien un certain nombre de compétences et le seul statut de chef ne suffit guère à diriger les collaborateurs de façon efficace. Dans un contexte de monde du travail en évolution constante, l’autorité à elle seule n’assure plus la bonne gestion managériale. Il convient désormais de considérer les employés tels de réels collaborateurs qui sont au centre du bon fonctionnement de l’entreprise et non plus tels de simples subordonnés. Un bon management passe dès lors par la stimulation de l’esprit d’équipe, la valorisation des aptitudes de chacun au profit de missions assignées et surtout par la mise en place d’un climat de confiance mutuelle entre le dirigeant et les membres de son équipe.

  • Pour poursuivre votre lecture : “New Ways of Working (NWoW) : pourquoi les entreprises doivent-elles l’adopter ?”

Retrouvez l’ensemble de nos rubrique Entreprises

Recommandé pour vous

A la Une
La persévérance, maître-mot de l’investissement en valeurs technologiques
Par Torsten von Bartenwerffer, Co-Head Multi Asset Solutions chez Fisch Asset Ma…
A la Une
Les clés pour faire une bonne première impression
Bien que l’adage “l’habit ne fait pas le moine” soit connu de tous, beaucoup de …
A la Une
Perspectives 2023 : des opportunités existent malgré les inquiétudes
Photo Raphaël Gallardo © Carmignac Aux États-Unis, une récession plus tardive ma…
A la Une
Comment améliorer sa concentration au travail ?
Une bonne concentration est essentielle en vue de réaliser toute tâche avec succ…
A la Une
DWS Market Outlook 2023 : Le rendement des actifs à risque doit être supérieur...
« Se demander dans quelle mesure et à quelle vitesse l’inflation peut…
A la Une
Rompre avec les mauvaises habitudes
Nous avons tous des habitudes. Bien que la plupart d’entre elles soient sans con…