Affirmer son leadership en 3 étapes

Affirmer son leadership en 3 étapes

5 mai 2021

Si vous avez pour mission de diriger une équipe, que vous soyez cadre dans une grande entreprise ou manager dans une PME, il vous faut montrer de l’intérêt à vos collaborateurs tout en asseyant votre autorité. Comment peut-on manifester de l’empathie tout en montrant son ascendant ? Comment capter l’attention d’une salle remplie de personnes ? Qu’est-ce que le charisme et comment le développer ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Travaillez votre langage corporel

La point à prendre en compte pour affirmer son leadership est d’être conscient des signaux non-verbaux que l’on envoie. Lorsque vous êtes debout, prenez soin d’occuper tout l’espace de la pièce et de marcher avec assurance. Vos épaules et votre tête doivent être bien droits. Pour vous aider à avoir confiance en vous, portez des vêtements qui vous font vous sentir sûr de vous. Cela peut être un ensemble de tailleur, des chaussures en cuir ou encore une cravate particulière.

La posture fait partie intégrante du langage corporel, c’est elle qui transmet la plupart des signaux non-verbaux envoyés à vos interlocuteurs. Pour asseoir son leadership en entreprise, il est nécessaire d’être réceptif aux signaux que l’on nous envoie et d’être conscient de ceux que nous envoyons. En effet, l’inconscient joue un rôle primordial dans les interactions que nous avons avec autrui. C’est ce que nous verrons dans le troisième point, à travers les neurones miroirs.

Soyez authentique

Quel est le secret du charisme d’un acteur comme Vincent Cassel ou Mads Mikkelsen ? La plupart des gens aiment à penser que le charisme est inné, qu’il s’agit d’un trait de caractère « que l’on a ou que l’on n’a pas ». Pourtant, la réalité est toute autre. Chacun d’entre nous a du charisme, à certains moments. Repensez à un moment où vous avez participé à un brainstorming qui vous était cher ou à une occasion importante, et que l’on vous a demandé comment cela s’était passé. Vous vous êtes mis à parler sans vous arrêter, avec un intérêt notoire pour ce que vous étiez en train de raconter. Que vous ayez été dans un état d’euphorie, d’excitation ou de désarroi, peu importe : vous étiez écouté.

Le charisme, c’est tout simplement cela. C’est parler d’un sujet de façon authentique et être écouté avec attention. C’est la capacité de séduire et de convaincre un petit groupe comme une salle remplie de personnes. Une personne charismatique parvient à attirer l’attention grâce à son langage non-verbal et à son élocution. Elle sait prendre sa place au sein d’un groupe et donner l’envie de la suivre dans ses projets.

Analysez vos émotions

Pour développer votre charisme, il vous faut analyser vos émotions avant chaque interaction, chaque présentation et chaque réunion. Les personnes assaillies par une quantité d’émotions qu’elles n’arrivent pas à gérer n’attirent pas l’attention car cet état d’esprit « parasité » est aux antipodes du charisme.  En revanche, les personnes qui réussissent à se débarrasser de leurs pensées négatives et sans intérêt parviennent à capter l’attention et à être écoutées avec passion. Se concentrer sur une émotion particulière et réussir à la transmettre à ses interlocuteurs est le secret d’une aura remarquable. Nous sommes connectés aux autres par le biais des émotions fortes, sans que nous en ayons conscience. En effet, les neurones miroirs s’activent lorsque nous voyons quelqu’un dans un état de joie, de tristesse ou de colère. Ces émotions nous « contaminent » en quelque sorte. C’est comme cela que ces personnes parviennent à capter l’attention d’une salle remplie, peu importe leur taille ou la manière dont elles sont habillées.

Le dernier conseil que l’on puisse vous donner pour affirmer votre leadership est de travailler votre présentation. Une fois que tous les regards seront rivés sur vous, vous ne devez pas vous retrouver démuni. Préparer son discours permet d’avoir une longueur d’avance et de ne pas être assailli par le stress. Ayez des choses intéressantes à dire mais oubliez le vocabulaire et les concepts compliqués. Les grandes phrases savantes et l’intellect sont souvent mal perçus car ils donnent l’impression de combler un vide. N’oubliez pas que c’est par l’inconscient qu’une interaction réussit ou échoue. Soyez authentique, et le reste suivra.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Leadership ici

Recommandé pour vous

A la Une
Quel avenir sans Gulf Stream ?
Deux études parues cette année dans la renommée revue scientifique Nature ont ra…
A la Une
Redistribution des richesses : et si l’exemple venait de la Chine
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la chine semble en passe de devenir u…
A la Une
Neutralité carbone : l’objectif de la Chine d’ici 2030 et 2060
Photos © Reyl Par Daryl Liew, CIO chez Reyl Singapore  Le président Xi Jinping a…
A la Une
Toxicité des dirigeants: un fléau en pleine expansion
La vie au travail est de plus en plus confrontée à la présence de leaderships to…
A la Une
Travailler quatre jours par semaine, payé cinq : pourquoi doit-on l’envisager ?
C’est une entreprise de Nouvelle-Zélande qui a lancé un pavé dans la mare …
A la Une
Et si on osait enfin se faire plaisir professionnellement
Il y a encore 50 ans, dès la fin de nos études on signait un contrat d’embauche …