Télétravail, comment équilibrer, productivité et facteur humain tout en préservant la culture d’entreprise ?

8 décembre 2021

Télétravail, comment équilibrer, productivité et facteur humain tout en préservant la culture d’entreprise ?

Avant 2020, le télétravail était une modalité de travail souvent peu développée, mise en œuvre essentiellement dans des entreprises à l’organisation souvent plus souple que la moyenne. La crise sanitaire a contraint une grande partie du monde du travail à effectuer un test inédit du télétravail et ce, à très grande échelle. Ainsi, il a été possible de mieux mesurer le nombre d’entreprises intervenant dans des secteurs permettant de développer ces modes de travail, celles réussissant à s’adapter, voire à tirer parti de ces changements et celles dans lesquelles les résistances restaient fortes.

Les équipes ont également pu tester concrètement ce mode de travail et chaque collaborateur sait désormais si ces modalités de travail lui conviennent ou si elles nécessitent des adaptations pour lui. Les études conduites récemment sur le sujet indiquent que la plupart des salariés se projette sur un modèle proposant un emploi du temps offrant un mélange entre présence en entreprise et télétravail.

La mise en évidence des avantages du télétravail

Ainsi, l’accès « imposé » au télétravail du fait des contraintes liées à la crise sanitaire a permis de mettre en évidence ses avantages, aussi bien pour les salariés que pour les entreprises. Les bénéfices cités sont nombreux, comme par exemple une meilleure conciliation vie privée – vie professionnelle, un gain de temps lié à l’absence du temps de trajet et de ce fait, moins de fatigue.

Ces avantages ont un impact sur le bien-être et la vie personnelle des salariés, mais aussi par ricochet sur leur efficacité et donc sur leur productivité. Cette prise de conscience a donc un impact concret sur les attentes des salariés pour l’avenir. Ainsi une étude menée en France montre que plus de 40 % des français n’accepteraient désormais un nouvel emploi que s’il intègre la possibilité de bénéficier de télétravail. Les collaborateurs aux profils recherchés risquent donc fort de se détourner à l’avenir des entreprises qui resteraient réticentes au télétravail. Cela pourrait représenter un risque non négligeable pour la compétitivité d’une entreprise.

Les conditions de réussite de l’élargissement pérenne au télétravail

Ce test grandeur nature a également montré que cette modalité de travail ne présente pas que des avantages. Ainsi certaines entreprises restant frileuses au développement du télétravail avancent qu’il peut faire perdre la dimension humaine de l’emploi et qu’il peut compliquer les relations au sein des équipes. Elles craignent ainsi une baisse de motivation et d’engagement. Force est de constater que cette expérience a démontré la nécessité de repenser les règles de communication dans l’entreprise. La généralisation du télétravail en période de covid a notamment fait exploser le nombre de mails, ce qui n’est pas sans poser des difficultés.

Il existe en outre  un risque de voir se réduire les échanges réels, notamment informels. Ils sont pourtant essentiels pour fluidifier les relations de travail et désamorcer d’éventuelles incompréhensions ou tensions. Par ailleurs, attention à ne pas s’engager dans une communication trop descendante, qui peut être très mal vécue par les équipes. Les échanges doivent pouvoir être maintenus dans les deux sens. Il est donc essentiel, lorsque des informations structurantes sont transmises de pouvoir s’assurer de leur compréhension et de la bonne appropriation par les équipes. La mise en place de mesures adaptées permet cependant de limiter ces risques. Vous pouvez ainsi parfaitement soutenir les liens et les relations entre vos collaborateurs en mettant en place des mesures ciblées.

Pour le maintien du travail d’équipe et la transmission des compétences

En apportant une attention accrue au bien-être des collaborateurs, en mettant en place des processus d’intégration des nouvelles recrues, en maintenant des temps réguliers de rencontres physiques et en organisant des temps d’échanges informels, y compris en distanciel, vous garantissez un maintien du travail d’équipe et la transmission des compétences entre vos collaborateurs.

Certaines entreprises ont ainsi organisé des temps de « télé convivialité » pendant la crise, sur le temps de travail, mais cela peut se traduire également par un appel téléphonique plutôt qu’un mail pour donner une information importante. Attention cependant à proposer ces temps et à ne pas les transformer eux-mêmes en contraintes, sous peine de voir ces initiatives devenir totalement contre productives !  Un autre point essentiel à repenser concerne la question de la préservation de la culture d’entreprise. Vous devrez déployer de nouveaux canaux de communication pour cela, créer de nouveaux rituels et surtout programmer des temps d’échanges réguliers pour maintenir le lien, la motivation et l’engagement de chacun.

Il semble désormais difficile de remettre en question la possibilité de recourir au télétravail et de revenir aux anciennes organisations de travail 100 % en présentiel. A vous de tirer tous les enseignements de l’expérience de l’année 2020 pour mieux organiser la mise en place de modalités plus souples offrant présentiel et distanciel, selon les contraintes de votre secteur. Vous pouvez ainsi transformer cette crise en opportunité pour équilibrer au mieux efficacité et bien être de vos collaborateurs, tout en préservant votre culture d’entreprise et les performances de vos équipes.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside

Recommandé pour vous

A la Une
Un groupe d’institutions financières totalisant 31 000 milliards de dollars d’actifs appelle plus de...
Logo © CDP Certaines des entreprises ayant le plus grand impact environnemental …
A la Une
La méthode à suivre pour un week-end paresseux réussi
Le week-end est le moment tant attendu par la plupart d’entre nous pour décompre…
A la Une
Et, si la solitude était ce qui peut nous rendre heureux ?
Certains ne supportent pas de rester seuls, tandis que d’autres apprécient la so…
A la Une
Comment augmenter votre indice de bonheur ?
Mesurer et augmenter le bonheur des collaborateurs constitue un enjeu de taille …
A la Une
Ajouter la joie de vivre dans votre quotidien de dirigeant
Ajouter de la joie de vivre dans le quotidien professionnel est essentiel au bie…
A la Une
La dette privée dans le contexte actuel du marché
Par Kirsten Bode, Co-Head of Private Debt, Paneuropa, Muzinich & Co. Le terr…