Une retraite passée à se reposer ou à… travailler ?

Une retraite passée à se reposer ou à… travailler ?

14 avril 2021

Si la question paraît saugrenue, c’est pourtant une réalité : de plus en plus de retraités continuent à exercer une activité salariée ou indépendante, même après avoir dépassé l’âge de la retraite ! D’ailleurs, si aujourd’hui la France compte environ 16 millions de retraités, presque 3,5 % travaillent encore.

De plus, on sait qu’il y a de plus en plus de personnes qui devraient cesser leur activité mais qui repoussent la date fatidique : lorsqu’on les interroge, ce n’est pas uniquement la question financière qui les préoccupe mais plutôt l’envie de garder un pied dans la réalité concrète et l’envie de continuer à participer à la vie de l’entreprise. Même si les enquêtes montrent que 75 % des Français aimeraient s’arrêter à 60 ans, une partie non négligeable de ces personnes veulent continuer à travailler tout en cumulant, d’ailleurs, leur indemnité de retraite avec des revenus professionnels complémentaires.

Peut-on percevoir une retraite tout en continuant à travailler ?

Oui, la loi permet de cumuler le fait de toucher une pension de retraité tout en percevant des revenus : cela s’appelle le cumul emploi-retraite. Sachez qu’il existe deux types de dispositif : le cumul intra-régime, où la personne perçoit sa pension de retraite tout en ayant une activité rémunérée qui s’inscrit dans le même champ professionnel que celui qui lui a permis de bénéficier de cette pension.

Par ailleurs, il existe le cumul inter-régime où cette fois-ci, l’assuré reçoit bien sa pension de retraité mais la cumule avec une activité professionnelle rémunérée qui relève d’un autre type de régime. Il faut impérativement vous renseigner auprès de vos caisses car les revenus issus de votre activité professionnelle et ceux de votre pension de retraite peuvent être alloués à 100% ou alors, seulement partiellement : cela est souvent calculé en fonction des revenus professionnels.

Pour conclure, sachez qu’il faut avoir atteint l’âge légal minimum de départ à la retraite ainsi que remplir l’ensemble des conditions d’ouverture des droits à taux plein. Enfin, si vous possédez des droits de complémentaire retraite, vous devez liquider à la fois votre retraite de base ainsi que les autres.

Les retombées psychologiques du départ à la retraite

Elles existent et elles peuvent être parfois très douloureuses. D’une manière générale, on sait qu’environ un quart des retraités qui veulent continuer à travailler le font parce que justement, ils ne veulent pas se considérer comme « retraités », c’est-à-dire avoir le sentiment d’être mis à l’écart.

Il est par ailleurs prouvé que si l’on ne prépare pas sa retraite dans les dernières années de son activité professionnelle, le changement de vie promet d’être souvent rude à encaisser : beaucoup se sentent inutiles, sans projet, et à la charge de la société alors qu’ils ont pourtant, tout au long de leur vie professionnelle, cotisé ! Si un «jeune retraité» vous parle de ces problèmes, il est important de les prendre en compte à leur juste valeur : se sentir important et continuer à jouer un rôle est essentiel pour un grand nombre de personnes à la retraite.

Le travail des retraités : une chance pour les entreprises ?

Oui, les études spécialisées le montrent. Les chefs d’entreprise trouvent avec ces salariés « séniors» de nombreux avantages. Ils ont souvent une forte expérience et ne sont plus dans une optique carriériste, mais plutôt dans le fait d’apporter véritablement une plus-value à l’entreprise. On constate par ailleurs que beaucoup continuent à se former afin de rester performants, même dans des domaines comme les nouvelles technologies.

De plus, certaines entreprises ont compris que ces salariés «séniors» sont une véritable chance pour les jeunes et leur donnent l’occasion de transmettre aux nouveaux entrants des compétences acquises tout au long de la carrière professionnelle : ces responsables d’entreprise comprennent qu’il y a les connaissances techniques, importantes, mais aussi des savoir-faire qu’on ne peut trouver dans des livres ou des formations : seule l’expérience vécue sur le terrain les apporte. De ce point de vue-là, les salariés retraités sont une véritable mine d’or ! 

En conclusion, on peut constater que malgré les idées reçues concernant la retraite, que l’on présente souvent comme un Graal à atteindre absolument, une partie non négligeable des personnes retraités souhaite continuer à exercer une activité professionnelle rémunérée. Par chance, la loi le permet et c’est souvent avec plaisir que les entreprises accueillent à nouveau ces salariés heureux de continuer à partager leur forte expérience !

Retrouvez l’ensemble nos articles Inside ici

Recommandé pour vous

A la Une
VEILLER À CE QUE NOS TECHNOLOGIES VERTES SOIENT RÉELLEMENT ÉCOLOGIQUES
Photo © Carmignac Par Sandra Crowl Stewardship Director chez Carmignac Les socié…
A la Une
Quand le stress au travail devient un booster d’énergie
Ressentir du stress au travail est très commun, l’appréhension et les difficulté…
A la Une
Opportunités d’investissement du investment grade obligations dans les secteurs en réouverture
 Par Tatjana Greil Castro, gestionnaire de portefeuille Investment Grade/Crossov…
A la Une
Les incubateurs de start-up doivent se réinventer
Les incubateurs continuent à jouer un rôle essentiel en aidant encore plus de st…
A la Une
L’explosion des cas de COVID-19 en Inde impacte le marché mondial du pétrole
Les prix du pétrole poursuivre leur chute, alourdis par les craintes que la flam…
A la Une
Analyser les choses qui ont de la valeur dans votre activité
L’analyse de la chaîne de valeur est un outil utile pour déterminer commen…