Une approche de la gestion des risques liés aux cryptomonnaies

Une approche de la gestion des risques liés aux cryptomonnaies

16 septembre 2021

  • Florian Ginez, Directeur associé en recherche quantitative pour WisdomTree (« Associate Director, Quantitative Research, WisdomTree »)

Le Bitcoin et plus généralement les actifs numériques ont gagné de plus en plus de terrain au cours de ces dernières années, attirant l’attention des investisseurs. Aujourd’hui, partout où vous regardez, vous constatez que des sociétés d’investissement traditionnelles commencer à s’intéresser aux cryptomonnaies, des petits « family offices » aux plus grandes banques du monde. Cet intérêt peut prendre diverses formes, certains acteurs commençant tout juste à s’instruire sur le sujet tandis que d’autres sont déjà fortement investis et engagés dans ce secteur.

Les raisons d’investir varient considérablement d’un actif numérique à l’autre car leurs caractéristiques les rendent très différents entre eux. Or une caractéristique commune à la plupart (à l’exception des cryptomonnaies stables ou « stablecoins ») est la volatilité élevée de leur performance. En tant que nouvelle classe d’actifs, les évolutions macroéconomiques et idiosyncratiques peuvent en effet entraîner de larges fluctuations du cours des actifs numériques.

Afin d’évaluer le risque spécifique aux cryptomonnaies, les investisseurs doivent tenir compte de nombreux éléments lorsqu’ils investissent dans un actif numérique, notamment l’évaluation de l’équipe de développement, les cas d’utilisation et les risques réglementaires. L’équipe est-elle solide et engagée ? Ou bien est-il probable qu’elle épuise simplement et sans raison les produits de la vente de ses tokens ? Existe-t-il un cas d’utilisation réel donnant de la valeur à une cryptomonnaie, ou s’agit-il uniquement d’un instrument spéculatif ? Sera-t-il considéré comme une matière première ou comme un titre par les autorités de tutelle ? Telles sont l’ensemble des questions importantes qui peuvent faire la lumière sur les risques d’investir dans une cryptomonnaie.

Une façon évidente de gérer le risque idiosyncratique est la diversification. Investir dans une gamme d’actifs numériques réduit le risque de voir votre portefeuille considérablement affecté par un événement affectant une cryptomonnaie ou un token en particulier. À titre d’exemple, le Ripple a accusé une chute spectaculaire de son cours en décembre 2020 au moment où la SEC a lancé une enquête sur la vente de tokens Ripple. Or cet événement a à peine affecté le reste du marché de sorte que les investisseurs détenant plusieurs tokens en plus de Ripples n’ont pas subi de gros choc.

En ce qui concerne le risque systématique et la volatilité de la classe d’actifs dans son ensemble, les investisseurs doivent envisager les actifs numériques dans le cadre de leur portefeuille global. Même si les cryptomonnaies sont très volatiles, elles affichent une faible corrélation avec les autres classes d’actifs. À condition de choisir une pondération appropriée, l’impact des actifs numériques au sein d’un portefeuille multi-actifs élargi peut être étonnamment maîtrisé. Notre analyse indique qu’une allocation de 2 % au Bitcoin dans un portefeuille composé d’actions et d’obligations dans la proportion de 60/40 [1] entraînerait une augmentation de 0,5 % de la volatilité du portefeuille, de 9,0 % à 9,5 %, pour une performance de 9,5 % pour le portefeuille en Bitcoin contre 7,2 % pour le portefeuille 60/40. L’ajout de bitcoin à ce portefeuille 60/40 a augmenté le ratio de Sharpe[2] de 0,72 à 0,92. Afin de mettre les choses en perspective, l’indice MSCI ACWI[3]a signé une performance de 9,9 % avec une volatilité de 13,7 % sur la même période[4], soit un ratio de Sharpe de 0,67.

L’une des manières dont les investisseurs peuvent envisager une allocation aux actifs numériques tout en contrôlant le risque consiste à utiliser des cadres basés sur le risque, à l’image de la contribution au risque cible. En allouant un budget de risque aux actifs numériques, les investisseurs peuvent optimiser leurs portefeuilles dans le but de contrôler la contribution des actifs numériques au risque du portefeuille global.

Il est indéniable que ces derniers sont une classe d’actifs nouvelle et risquée et que l’évaluation de ce risque représente un défi.

Mais cela ne doit pas nécessairement décourager les investisseurs. Considérées dans le cadre d’un portefeuille large, des allocations de taille appropriée ont le potentiel d’améliorer le profil corrigé du risque du portefeuille. Cette raison ainsi que le potentiel de la technologie blockchain sous-jacente des actifs numériques expliquent que leur intégration mérite d’être envisagée dans des portefeuilles multi-actifs, à l’image de n’importe quelle autre classe d’actifs.

This material is prepared by WisdomTree and its affiliates and is not intended to be relied upon as a forecast, research or investment advice, and is not a recommendation, offer or solicitation to buy or sell any securities or to adopt any investment strategy. The opinions expressed are as of the date of production and may change as subsequent conditions vary. The information and opinions contained in this material are derived from proprietary and non-proprietary sources. As such, no warranty of accuracy or reliability is given and no responsibility arising in any other way for errors and omissions (including responsibility to any person by reason of negligence) is accepted by WisdomTree, nor any affiliate, nor any of their officers, employees or agents. Reliance upon information in this material is at the sole discretion of the reader. Past performance is not a reliable indicator of future performance.


[1] 2 % en Bitcoin, 58 % dans l’indice MSCI ACWI et 40 % dans l’indice Bloomberg Barclays Multiverse. Du 31 décembre 2021 au 31 juillet 2021.

[2] Le ratio de Sharpe est un indicateur financier souvent utilisé par les investisseurs pour évaluer la performance des produits de gestion d’actifs

[3] MSCI ACWI fait référence à l’indice MSCI All Companies World Index

[4] Du 31 décembre 2021 au 31 juillet 2021.

Retrouvez l’ensemble des articles Business ici

Recommandé pour vous

A la Une
Digital nomad : ces métiers qui font rêver !
Plus qu’un métier, le digital nomad évoque plutôt un mode de vie. Ce dernier con…
A la Une
Classement 2021 des 5 pays en développement les plus performants
Il est vrai que les pays en développement ont plus de difficultés à se démarquer…
A la Une
Le BTP au rendez-vous de la transition écologique
Par Michel Ambert (Voici son mail : michelambert@protonmail.com) Un autre d…
A la Une
Analyses et perspectives du marché suisse des fonds
Photo © Banque Reyl Par Colin Vidal, Head of Business development Asset Ser…
A la Une
L’Inde, la nouvelle destination de choix pour les géants de la technologie
L’effondrement du système bipolaire a engendré l’émergence de nouveaux acteurs d…
A la Une
Comment les entreprises utilisent-elles TikTok pour le recrutement ?
Malgré ce que montrent les statistiques, TikTok peut toujours sembler un endroit…