THE PENINSULA HOTELS LANCE « ART IN RESONANCE » AU PENINSULA PARIS, UNE EXPOSITION BASÉE SUR L’EXPÉRIENCE

Photo crédit  © Peninsula Hotels

Les œuvres d’art inédites, récemment commandées par le groupe à Elise Morin et Saya Woolfalk sont exposées jusqu’au 15 novembre, aux côtés de l’installation égnygmatique « HOME » de d’Iván Navarro

The Peninsula Hotels a lancé aujourd’hui un nouveau volet de son programme global d’art contemporain, « Art in Resonance », avec un vernissage au Peninsula Paris auquel ont assisté des grands noms du monde de l’art et de la mode, Kerby Jean-Raymond, Selby Drummond et Olivia Palermo. Des installations artistiques immersives, récemment commandées à Saya Woolfalk, artiste japonaise vivant à New York, et à l’artiste française Elise Morin, sont exposées jusqu’au 15 novembre. Autre commande de The Peninsula Hotels, la sculpture en néon « HOME » de l’artiste chilien Iván Navarro revient pour le plus grand plaisir de tous, après son inauguration lors du lancement du programme à Hong Kong, en mars dernier. 

« Le succès et l’engouement suscités par le lancement de l’Art in Resonance à Hong Kong témoignent l’entrée dans une nouvelle ère pour l’Art dans l’hôtellerie », a déclaré Carson Glover, Vice-président Marketing et Communication du groupe The Peninsula Hotels. « C’était à la fois extrêmement touchant et encourageant de voir que les œuvres commissionnées puissent susciter autant de ravissement auprès de nos clients et visiteurs, et il ne fait aucun doute que nos installations à venir susciteront le même niveau d’exaltation. »

Expérience immersive 
L’objet des trois œuvres actuellement exposées à Paris est de susciter de l’émotion et inciter à la réflexion. Voici ce qu’a déclaré Bettina Prentice, co-commissaire du programme « Art in Resonance », à propos de chacune des œuvres : « Saya Woolfalk cherche à étendre la définition de diversité culturelle ; ses éblouissantes projections immersives, reflet d’un monde utopique où le racisme aurait disparu, sont fascinantes. L’œuvre d’Elise Morin recourt aussi à la beauté pour attirer son spectateur ; elle fait appel aux paysages et à la nature et souligne en même temps le ‘cycle de vie’ des objets fabriqués par l’homme et le poids écologique qu’ils font peser sur la planète. Quant à Ivan Navarro, il utilise l’espace et la lumière pour inviter son public à repenser le concept de foyer. »

Isolde Brielmaier, autre commissaire du programme, a ajouté : « À l’occasion de l’exposition à Paris, Bettina et moi avons à nouveau travaillé avec The Peninsula Hotels afin d’identifier de nouveaux artistes en milieu de carrière dont le travail porte sur les enjeux majeurs de notre époque. En commandant de nouvelles œuvres directement auprès des artistes et en leur apportant un soutien financier et logistique, The Peninsula Hotels leur a permis de réaliser leur rêve. »

Un style durable

Heureux hasard du calendrier, « Art in Resonance » se déroule en même temps que la Fashion Week de Paris. Le 26 septembre, au Peninsula Paris, The Peninsula Hotels aura ainsi la joie de présenter, pour la toute première fois à Paris, la marque Brother Vellies. Fondée par Aurora James, cette marque de mode récompensée aux CFDA Fashion Awards a établi des ateliers dans le monde pour soutenir l’artisanat. « Utiliser la mode pour soutenir durablement l’artisanat et créer des emplois durables dans le monde entier, voilà la plus riche contribution que ce secteur peut aujourd’hui offrir à la planète et à l’humanité », se réjouit James. « Je tiens à remercier The Peninsula Hotels, qui a compris l’importance du travail que nous souhaitons accomplir chez Brother Vellies. » Les clients et visiteurs de The Peninsula Paris peuvent désormais y découvrir certaines pièces de la collection.

Tous les sens en éveil
Pendant toute la durée de l’exposition « Art in Resonance », un menu spécial, spécialement conçu pour cet événement artistique, est proposé midi et soir au restaurant de l’hôtel Le Lobby. En entrée, pour fêter l’automne, des rosettes de courge butternut forment un labyrinthe en jouant sur les perspectives et volumes avec des motifs récurrents. Hommage aux œuvres abstraites de Mondrian, le plat principal offre de la couleur et de l’originalité, avec ses légumes d’automne et poissons d’eau douce. Enfin, point d’orgue à une expérience unique, le dessert est une pyramide chocolat-yuzu inspirée du logo de « Art in Resonance ». Ce menu est proposé au prix de 60 euros par personne. Pour réserver, appelez le +331 58 12 67 54 ou écrivez à lobbyppr@peninsula.com


Nouvelle définition du concept de l’art à l’hôtel

Le célèbre programme d’art contemporain de The Peninsula Hotels, « Art in Resonance », a été inauguré à Hong Kong en mars 2019. La marque de luxe, partenaire officiel d’Art Basel à Hong Kong, a présenté son projet artistique, qui se déroulera sur plusieurs années à travers le monde. En vedettes, de nouvelles œuvres immersives d’artistes comme Iván Navarro (né en 1967 au Chili), Janet Echelman (née en 1966 aux États-Unis), MINAX (collectif fondé en 2005 en Chine) et Timothy Paul Myers (né en 1972 en Australie).

Après Paris, en mars 2020, « Art in Resonance » retournera au Peninsula Hong Kong pour le lancement du mois de l’art de la ville, avec d’autres installations captivantes. Puis, en avril 2020, les amateurs d’art pourront aller voir diverses œuvres au Peninsula Tokyo, dont celle d’un autre artiste japonais intégré au programme.

Laisser un commentaire

Retour haut de page