TGF Coaching Leadership, coaching, Supervision… Et s’il était temps de remettre l’humain au cœur de nos préoccupations ?

Par Éric Varin

Issue d’une école de commerce, Tania Fellay-Gaspard oriente rapidement sa carrière professionnelle dans le secteur du tourisme, période durant laquelle elle noue de nombreux contacts. Après avoir évolué dans plusieurs entreprises familiales, elle rejoint des entreprises nationales et multinationales, au cœur desquelles elle découvre plus en détail le coaching et le feedback. Dès lors, le processus qui conduira à la création de TGF Coaching est lancé.

Accompagner les autres, un projet toujours aussi passionnant

Ambitieuse d’élargir ses prestations en matière de coaching et de supervision, Tania Fellay-Gaspard prépare son Diplôme fédéral de superviseur-coach mais a déjà suivi une formation pour devenir praticienne PNL (Programmation neurolinguistique). « Lorsque j’ai créé TGF Coaching, ma priorité était de remettre l’humain au centre de nos préoccupations. Pour cela, je m’enrichis sans cesse d’outils dont je peux me servir au quotidien », nous précise la fondatrice de l’agence de coaching. En s’adressant à tout un chacun pour le coaching, TGF Coaching répond aussi aux attentes les plus actuelles des entreprises et des dirigeants, en proposant la supervision.

La supervision, l’intelligence collective au service de chacun

Au quotidien, la supervision peut être individuelle ou en groupe. Lorsqu’elle est individuelle, cette relation tripartite (entreprise – salarié supervisé – Superviseur/Coach), va permettre une montée en compétences du supervisé ou va l’accompagner à surmonter des situations bloquantes. De son côté, la supervision collective consiste à regrouper des pairs. Chacun arrive avec une problématique, qui le concerne et le superviseur va inviter le groupe à se concentrer sur celle-ci.

Lorsque j’ai créé TGF Coaching, ma priorité était de remettre l’humain au centre de nos préoccupations

Bien-être et efficacité professionnelle, une quête au quotidien

Travaillant en interaction avec les services de ressources humaines, Tania Fellay-Gaspard a identifié des attentes récurrentes et fréquentes au fil de ses interventions, comme en ce qui concerne l’estime de soi ou encore la gestion du stress et la prévention du burn-out. « Face à ces attentes, j’ai élaboré des ateliers, soit individuels soit sous forme de groupe de 4 à 6 personnes. Cela garantit à chacun de prendre conscience qu’il n’est pas seul, et la dynamique collective renforce l’efficacité de ces ateliers. »

Toujours avec passion, Tania Fellay-Gaspard conclut en nous affirmant qu’« on vit dans une époque qui se transforme à cent à l’heure et où on parle productivité, chiffre d’affaires… remettre l’humain au centre, en retrouvant les vertus du bien-être et de l’efficacité professionnelle, fait sens et produit surtout des résultats à moyen et à long terme. »

Laisser un commentaire

Retour haut de page