Le smart working, nouvelle tendance RH

10 août 2022

Le smart working, nouvelle tendance RH

Les organisations et les cultures professionnelles changent, tout comme les façons dont les individus doivent être habilitées, engagées et récompensées. Le travail intelligent ou smart working, offre aux employés les outils, le leadership, les espaces de travail et la technologie nécessaires pour qu’ils puissent choisir quand, où et comment faire leur travail.

Le concept du smart working est d’améliorer le quotidien des salariés de l’entreprise au travail. Et cela englobe plusieurs éléments : de la flexibilité des horaires et lieu de travail à l’amélioration des locaux, en passant par une meilleure écoute et considération des employés, jusqu’à une meilleure entente entre salariés et managers, le smart working est une nouvelle approche du travail en entreprise. Voici, en quelques points concrets, ce qu’est le smart working :

Le smart working : flexibilité des horaires et du lieu de travail

Le smart working commence par la flexibilité, qui consiste à aller au-delà du schéma typique du travail subordonné effectué au sein d’une entreprise et dans un cadre temporel déterminé.  Ici, le salarié peut décider, pour le temps passé à travailler en dehors des locaux de l’entreprise, d’organiser ses propres activités professionnelles, sans contrainte horaire, sans préjudice des durées maximales de travail quotidiennes et hebdomadaires prévus par la loi, et sans devoir se rendre physiquement dans l’entreprise. Le tout en choisissant librement son lieu de travail comme alternative aux locaux de l’entreprise, qui peut être son propre domicile, ainsi qu’un espace de co-working, ou même simplement un café.

Il n’y a pas de modèle fixe quant au smart working, car tout dépend du choix du manager. Cela ne signifie pas que le salarié ne doit jamais se rendre au bureau, mais plutôt que ce dernier a plus de flexibilité quant au choix de ses horaires et de son lieu de travail. Les études ont en effet prouvé que la productivité des employés en télé travail durant le covid été plus élevée que sur le lieu de travail. 

Les employés qui ont le sentiment de maîtriser les variables de leur environnement de travail sont susceptibles de s’engager davantage pour améliorer les résultats de l’entreprise. Le travail intelligent contribue à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, peut améliorer la satisfaction et la fidélisation du personnel et, en fin de compte, peut permettre aux organisations d’en avoir pour leur argent (car les locaux sont alors plus petits et donc moins chers à louer).

Le smart working : la reconnaissance au travail

Dans une ère où les employés sont de plus en plus sujets à l’épuisement professionnel, et voir, au burn-out, une solution existe : la reconnaissance au travail. C’est d’ailleurs ce que le smart working met en avant. Il est en effet très important pour les employés, quel que soit leur niveau professionnel, d’avoir de la reconnaissance de la part de leurs managers. Cela passe par de la reconnaissance monétaire, mais aussi et surtout sociale, sur du long terme. La reconnaissance au travail comporte de nombreux avantages, tant pour les salariés que pour l’entreprise :

  • L’augmentation de la productivité et de l’engagement des salariés
  • Une plus grande satisfaction du personnel qui a plus de plaisir au travail
  • L’amélioration de la culture d’équipe
  • L’augmentation de la fidélité et de la satisfaction des clients
  • Une meilleure rétention des employés de qualité
  • La diminution de la rotation du personnel
  • Une diminution du stress et du taux d’absentéisme au travail

Le smart working est également un outil essentiel pour les organisations de contrôler les perturbations et les changements culturels. L’innovation étant l’élément vital de l’entreprise, l’abandon des anciennes approches au profit de nouvelles méthodes qui inspirent les employés peut produire des résultats commerciaux exceptionnels. Le smart working ajoute de la flexibilité à l’endroit et au moment où le travail est effectué pour augmenter la productivité, réduire les coûts et améliorer la réputation de la marque.

Mais le concept du smart working ne s’arrête pas là. Il s’agit en effet davantage d’une vision, d’une culture et même d’une philosophie globale pour l’entreprise qu’un nombre de procédés limités. Le smart working a pour objectif de privilégier le bien-être des salariés, mais aussi de tous les collaborateurs au travail. Cela passe par différents éléments tels que l’aménagement d’une salle de détente, d’espaces communs avec par exemple une salle de sport ou un espace de yoga, une table de ping pong ou de billard, ou toutes autres installations/éléments favorisant le bien-être dans l’entreprise.

Pour conclure, on peut dire que tant les employeurs que les salariés peuvent tirer profit du smart working : compétitivité accrue du côté de l’employeur et équilibre entre vie professionnelle et vie privée du côté du travailleur. En attirant une main-d’œuvre plus talentueuse et motivée, les entreprises peuvent accroître leur compétitivité tant du point de vue de la productivité que de l’image de marque. D’ailleurs, des études et des projets pilotes démontrent que le smart working augmente la productivité des travailleurs, réduit l’absentéisme et diminue les coûts des locaux physiques.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Entreprises

Recommandé pour vous

A la Une
BlackBerry : la descente aux enfers semble terminée
BlackBerry est au sommet de sa gloire dans les années 2000.  La marque lége…
A la Une
Le métavers : le prochain grand saut technologique
Un monde parallèle dans lequel vous pouvez entrer grâce à un casque de réalité v…
A la Une
Actualité sur les semi-conducteurs : nouvel épisode
Par Chris Gannatti, Global Head of Research, WisdomTree Nous avons récemment écr…
A la Une
L’avenir du conseil financier — l’homme et la machine: l’opinion de la clientèle sur...
Par Christophe Collet, Senior Sales Executive, Vanguard L’augmentation des offre…
A la Une
Portrait du Chef Bertrand Jeanson
Photos Bertrand Jeanson © Château Brachet Bertrand Jeanson a une passion pour la…
A la Une
L’avenir du conseil financier — l’homme et la machine: l’opinion de la clientèle sur...
Par Christophe Collet, Senior Sales Executive, Vanguard L’augmentation des offre…