Et, si la solitude était ce qui peut nous rendre heureux ?

27 juin 2022

Et, si la solitude était ce qui peut nous rendre heureux ?

Certains ne supportent pas de rester seuls, tandis que d’autres apprécient la solitude. Dans notre société hyperconnectée, une personne solitaire est souvent admirée pour son indépendance et son autosuffisance. Toutefois, la capacité à se suffire à soi-même est une grande force de caractère, à condition qu’elle soit étayée par des moments de socialisation. Et, si la solitude était ce qui peut nous rendre heureux ?

La solitude est différente de l’isolement

La solitude peut-être merveilleuse, mais il est important de veiller à ne pas vivre dans l’isolement. Si la solitude s’avère nécessaire pour notre créativité et la compréhension de soi, l’isolement social peut être douloureux et entraîner des troubles physiques, comme la dépression ou l’anxiété.


La solitude évolue avec l’âge

Durant les différentes étapes de notre vie, nous vivons des périodes de solitudes, plus ou moins agréables. Pourtant, c’est durant ces phases solitaires que nous découvrons les bénéfices ignorés que procure la solitude et nous apprenons à vivre avec.

Durant l’enfance, nous pouvons désirer la compagnie des autres, néanmoins nous sommes également satisfaits de jouer seuls. Tandis que durant l’adolescence, le besoin de solitude fait partie intégrante de notre construction, pour entrer dans le monde des adultes. Ensuite, les aléas de la vie nous conduisent dans des périodes de solitude, comme après une rupture amoureuse ou un changement de région. Puis, lors de la soixantaine et au-delà, nous expérimentons plus souvent la solitude, puisque notre cercle social se rétrécit, les amis déménagent ou disparaissent.

La solitude pour construire son identité

Beaucoup de personnes pensent que la solitude choisie signifie que l’on est introverti ou antisocial. Cependant, le fait de se rester seul avec ses pensées présente une voie vers l’épanouissement psychologique. C’est durant ces moments que nous sommes à l’écoute de notre voix intérieure et que nous nous posons les bonnes questions. Aussi, cela permet également de se motiver pour réaliser nos rêves auxquels nous avions renoncé.

« La solitude incite les gens à chercher au plus profond d’eux-mêmes et vous aide à trouver votre chemin » déclare le psychologue américain Russell Poldrack. En effet, c’est surtout lorsque nous sommes seuls que notre vrai Moi surgit, libre de tout jugement.

La solitude pour apprécier le silence

Alors que nous vivons dans un quotidien cacophonique, il est important de retrouver un moyen de se reconnecter à nos sens et nos émotions. La solitude est une forme de thérapie permettant de trouver la paix, la tranquillité et d’être en phase avec soi-même sur le plan spirituel, émotionnel et même physique. C’est un moment précieux d’autoréflexion où nous pouvons apprendre à mieux comprendre ce qui rend chacun d’entre nous heureux ou malheureux.

La solitude pour améliorer sa vie sociale

Pour espérer avoir des relations sociales de qualité et nouer des amitiés, il faut, au préalable, s’aimer soi-même. Car, pensez-vous qu’une personne chérisse votre compagnie, si vous ne vous supportez pas vous-même ? Se retrouver seul vous aide à trouver votre véritable Moi. Vous gagnez en confiance en vous et vous vous appréciez à votre juste valeur. Sans flatter votre ego, vous devez valoriser et augmenter votre estime de soi, et cesser d’idéaliser votre entourage. En étant vous-même, il sera aisé de rencontrer de nouvelles personnes et vous apporterez une valeur considérable à vos relations personnelles et professionnelles.

La solitude est la voie vers l’épanouissement personnel

Lorsque la solitude n’est plus anxiogène, convertissez ces moments de sérénité en séances de développement personnel. Consacrez ces périodes de solitude à vous occuper de vous, à déployer votre créativité, à vous lancer de nouveaux défis, à pratiquer la pensée positive, à faire le point sur tout ce que vous avez déjà accompli. Gérer la solitude nous conduit sur des chemins, où nous sommes forcés de sortir de notre zone de confort. La pleine conscience, la confiance en soi et le développement personnel constituent une combinaison gagnante qui vous aide à vous libérer de vos angoisses et à lâcher-prise, tout en vous sentant plus responsable.

Comment apprend-on à être seul ?

Face à la solitude, on peut ressentir de la peur, soit parce qu’elle ranime des souvenirs éprouvants, mais également, parce que nous n’avons pas appris à l’apprivoiser. Si cet apprentissage n’a pas été pourvu dès l’enfance, alors il faut se faire violence et changer ses habitudes. Faites des sorties culturelles seul, offrez-vous un voyage en solo, apprenez à méditer, ou encore annulez la soirée hebdomadaire avec les amis pour vous plonger dans la lecture d’un bon livre.

Avec la bonne attitude, la solitude deviendra un puissant outil de relaxation, de créativité, de confiance en soi et d’introspection. Aussi, elle vous permet d’établir des relations avec des personnes de confiance, qui comprennent votre besoin d’être seul. Craignez-vous la solitude ? Apprenez à vaincre votre peur en considérant la solitude comme une chance de vous épanouir.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Leadership

Recommandé pour vous

Inspiration
Comment transformer votre culture d’entreprise ?
Bien qu’elle ne soit de prime abord pas visible, la culture d’une entreprise exe…
Inspiration
Apprenez à remotiver vos collaborateurs
La motivation des collaborateurs est un enjeu majeur pour tout manager ou dirige…
Inspiration
Lionel Rocha : le hasard des rencontres et des opportunités
Photo © Olivier Evard Un jour, il a eu 40 ans, l’âge de cette fameuse crise qui,…
Inspiration
Le Dharma : s’en inspirer pour (re)trouver notre voie
Loi bouddhique et enseignement d’une constatation du fonctionnement de l’esprit …
Inspiration
Metavers : Tout est à inventer
Si l’on ouvrait plus largement le champ des possibles dans le virtuel ? C’e…
Inspiration
Le lâcher prise, piste vers le bonheur
Essentiel au bon développement personnel et professionnel, le lâcher prise est u…