Revue de marché des ETF européens : Les flux d’actions ont presque quintuplé en janvier

6 février 2022

Revue de marché des ETF européens : Les flux d’actions ont presque quintuplé en janvier
  • Les ETF domiciliés en Europe ont connu leur vingt-deuxième mois consécutif de collecte, enregistrant 29,4 milliards de dollars de nouveaux actifs en janvier[1], ce qui est nettement supérieur à la moyenne des entrées mensuelles observées en 2021.
  • Les ETF d’actions ont capté 24,9 milliards de dollars de flux nets en janvier, ce qui est fortement supérieur aux 5,0 milliards de dollars ajoutés en décembre.
  • Les ETF obligataires ont ralenti en janvier avec des entrées de 2,7 milliards de dollars, par rapport aux 4,7 milliards de dollars en décembre.

Les entrées d’ETF domiciliés en Europe se sont accélérées en janvier (29,4 milliards de dollars) par rapport au mois précédent (10,8 milliards de dollars), dominées par les stratégies d’actions (24,9 milliards de dollars), tandis que les stratégies obligataires ont reçu 2,7 milliards de dollars de nouveaux actifs. Les ETF sur matières premières ont enregistré des entrées de 1,3 milliard de dollars.

Au sein des actions, les expositions de cœur de portefeuille ont mené les entrées en janvier, avec d’environ 10,1 milliards de dollars, plus que surpassant les sorties de 3,1 milliards de dollars observées en décembre. Les expositions globales (4,3 milliards de dollars), de marchés développés (2,8 milliards de dollars) et américaines (1,5 milliard de dollars) ont été les plus populaires auprès des investisseurs, suivies par les expositions durables et sectorielles qui ont attiré respectivement 5,3 milliards et 4,3 milliards de dollars. Au sein des ETF durables, les expositions aux États-Unis ont enregistré la majorité des entrées (1,8 milliard de dollars), les stratégies Europe et marchés développés ayant ajouté 1,0 milliard de dollars chacune. Dans les expositions sectorielles, les expositions globales, européennes et américaines ont enregistré les plus grands afflux, chacune apportant entre 1,2 et 1,3 milliard de dollars de nouveaux actifs. Aucune catégorie d’ETF d’actions n’a connu de sorties significatives en janvier.

Dans le segment obligataire, les ETF d’obligations de sociétés, d’État et globales ont été les principaux contributeurs aux entrées totales de 2,7 milliards de dollars, avec des entrées respectives de 1,6 milliard, 1,3 milliard et 0,9 milliard de dollars. Les flux entrants d’ETF d’obligations de sociétés ont été principalement alimentés par l’exposition aux États-Unis (0,7 milliard de dollars) et aux marchés émergents (0,6 milliard de dollars). Au sein des obligations souveraines, la dette chinoise a été la plus importante contribution au secteur avec des entrées de 1,3 milliard de dollars, après avoir subi des sorties le mois précédent. Les ETF sur la dette publique de la zone euro ont également enregistré des entrées de 0,6 milliard de dollars, tandis que les expositions à la dette souveraine des marchés émergents ont connu des sorties de 0,9 milliard de dollars en janvier. Dans le segment des obligations globales, les expositions mondiales ont enregistré la majorité des entrées, avec 0,7 milliard de dollars. Les stratégies liées à l’inflation ont subi des sorties nettes de 0,6 milliard de dollars, les expositions américaines (0,8 milliard de dollars) étant les plus détractrices.

Les ETF sur matières premières ont recueilli 1,3 milliard de dollars d’actifs en janvier, les expositions larges (1,2 milliard de dollars) étant les plus importantes.

Les ETF Vanguard UCITS

En janvier, la gamme d’ETF UCITS Vanguard a enregistré des entrées nettes d’environ 1,6 milliard de dollars, principalement grâce aux entrées dans la gamme des actions (1,4 milliard de dollars). Dans la catégorie actions, le Vanguard S&P 500 UCITS ETF et le Vanguard FTSE All-World UCITS ETF ont enregistré les entrées les plus importantes au cours du mois, avec respectivement 499 millions et 360 millions de dollars. Le Vanguard FTSE 250 UCITS ETF a été le seul ETF de la gamme des actions à subir des sorties (-17 millions de dollars).

La gamme d’ETF UCITS obligataires de Vanguard a connu des entrées d’environ 150 millions de dollars en janvier, principalement grâce aux entrées dans le Vanguard EUR Eurozone Government Bond UCITS ETF (79 millions de dollars) et le Vanguard Global Aggregate Bond UCITS ETF (38 millions de dollars). Les deux détracteurs au cours du mois sont le Vanguard U.S Treasury 0-1 Year Bond UCITS ETF (-22 millions de dollars) et le Vanguard USD Corporate Bond UCITS ETF (-12 millions de dollars).

La gamme d’ETF UCITS multi-actifs Vanguard LifeStrategy a continué de susciter l’intérêt des investisseurs, attirant 44 millions de dollars.

[1] Source: Vanguard, ETFbook, au 31 janvier 2022. Données extraites le 3 février 2022.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

A la Une
La lassitude des followers signe-t-elle le déclin du marketing d’influence ?
Le marketing d’influence constitue un levier de communication très intéressant. …
A la Une
L’empathie au travail : une vertu en déclin
Dans le milieu professionnel, émotion et travail paraissent souvent comme incomp…
A la Une
Le digital redistribue les cartes du marché du luxe chinois
La Chine était le principal client des industries du luxe. La pandémie aura perm…
A la Une
Comment établir une Brand Voice sur les réseaux sociaux ?
Vous souhaitez faire rayonner votre marque à travers les réseaux sociaux ? Propo…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot avril 2022
Ce fut un autre mois difficile, les marchés mondiaux du crédit étant en baisse, …
A la Une
Ce qui fait fuir les salariés dans une entreprise
Mauvais management, manque de liens sociaux, de flexibilité dans les horaires de…