Revue de marché des ETF européens : Les flux mensuels continuent de ralentir

11 avril 2022

Revue de marché des ETF européens : Les flux mensuels continuent de ralentir
  • Les ETF domiciliés en Europe ont connu un net ralentissement de leur croissance en mars, enregistrant 4,2 milliards de dollars de nouveaux actifs de fonds après avoir attiré 10,4 milliards de dollars en février1.
  • Les ETF d’actions ont capté 2,1 milliards de dollars de flux nets, soit beaucoup moins qu’en février (8,0 milliards de dollars).
  • Les flux vers les ETF obligataire ont dépassé ceux d’actions, à 2,5 milliards de dollars, après avoir enregistré 1,2 milliard de dollars de flux nets en février.

Les flux d’entrée dans les ETF domiciliés en Europe ont ralenti en mars (4,2 milliards de dollars), après avoir attiré 10,4 milliards de dollars en février et 29,4 milliards de dollars en janvier, car les marchés ont continué de réagir à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Soulignant le sentiment d’absence de risque, les entrées dans les ETF obligataire (2,5 milliards de dollars) ont dépassé celles dans les produits d’actions (2,1 milliards de dollars) en mars. Les ETF sur matières premières ont enregistré des flux négatifs (-0,4 milliard de dollars), après un mois positif en février (1,1 milliard de dollars).

Au sein des actions, les expositions de cœur de portefeuille ont mené les entrées en mars, avec 1,3 milliard de dollars. Les expositions thématiques globales (1,2 milliard de dollars) ont été les plus populaires auprès des investisseurs, tandis que les ETF thématiques américains ont également enregistré des entrées (0,2 milliard de dollars) ; les ETF thématiques chinois ont subi des sorties (0,1 milliard de dollars). Les ETF sur matières premières ont également enregistré des entrées, soit un gain de 1,3 milliard de dollars, les entrées importantes dans les expositions mondiales (1,5 milliard de dollars) et européennes (1,4 milliard de dollars) ayant été partiellement compensées par les sorties des ETF de la zone euro (- 2,1 milliards de dollars). Les ETF durables ont enregistré des entrées de 0,1 milliard de dollars en mars.

Dans le secteur obligataire, les ETF d’obligations de sociétés, d’obligations d’État et d’obligations indexées sur l’inflation ont été les principaux contributeurs aux entrées totales de la catégorie d’actifs, soit 3,2 milliards de dollars, avec des flux de 1,6 milliard de dollars, 0,9 milliard de dollars et 0,6 milliard de dollars respectivement. Les ETF d’obligations de sociétés ont surtout investi dans la zone euro (1,1 milliard de dollars) et aux États-Unis (0,5 milliard de dollars), suivis des ETF d’obligations de sociétés des marchés émergents (140 millions de dollars). Les entrées de ETF d’obligations d’État aux États-Unis (1,8 milliard de dollars) et sur les marchés émergents (0,7 milliard de dollars) ont été partiellement compensées par les sorties de ETF d’obligations d’État de la Chine (- 1,5 milliard de dollars). Les ETF d’obligations liés à l’inflation ont surtout été investis dans des obligations de la zone euro (0,7 milliard de dollars), tandis que les TIPS aux États-Unis ont enregistré de faibles sorties (-97 millions de dollars).

Les ETF sur matières premières ont enregistré des sorties de 0,4 milliard de dollars en mars, les expositions générales (0,4 milliard de dollars) et les ETF d’énergie et de métaux (0,2 milliard de dollars) représentant les sorties les plus importantes. En revanche, les ETF sur matières premières au sens large, hors agriculture, ont enregistré des entrées de 0,2 milliard de dollars. Malgré la récente hausse des prix de l’énergie, les ETF d’énergie n’ont enregistré que de faibles flux nets (-36 millions de dollars) en mars.

Les ETF Vanguard UCITS

En mars, la gamme de ETF UCITS Vanguard a enregistré des entrées nettes d’environ 0,4 milliard de dollars, réparties entre les gammes d’actions (56 millions de dollars), de titres obligataires (0,3 milliard de dollars) et de stratégies multi-actifs (52 millions de dollars). Dans le domaine des actions, les entrées dans le Vanguard FTSE 100 UCITS ETF (0,3 milliard de dollars) et le Vanguard FTSE All-World UCITS ETF (0,3 milliard de dollars) ont été partiellement compensées par les sorties du Vanguard S&P 500 UCITS ETF (- 0,4 milliard de dollars).

La gamme d’ETF UCITS Vanguard obligataires a enregistré des entrées d’environ 0,3 milliard de dollars en mars, principalement grâce aux entrées dans le Vanguard USD Corporate Bond ETF UCITS (0,2 milliard de dollars) et le Vanguard Eurozone Government Bond ETF UCITS (0,1 milliard de dollars).

La gamme de Vanguard LifeStrategy ETF UCITS a continué de susciter l’intérêt des investisseurs, attirant 52 millions de dollars.

[1] Source: Vanguard, ETFbook, as at 31 March 2022. Data extracted on 4 April 2022.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

A la Une
La lassitude des followers signe-t-elle le déclin du marketing d’influence ?
Le marketing d’influence constitue un levier de communication très intéressant. …
A la Une
L’empathie au travail : une vertu en déclin
Dans le milieu professionnel, émotion et travail paraissent souvent comme incomp…
A la Une
Le digital redistribue les cartes du marché du luxe chinois
La Chine était le principal client des industries du luxe. La pandémie aura perm…
A la Une
Comment établir une Brand Voice sur les réseaux sociaux ?
Vous souhaitez faire rayonner votre marque à travers les réseaux sociaux ? Propo…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot avril 2022
Ce fut un autre mois difficile, les marchés mondiaux du crédit étant en baisse, …
A la Une
Ce qui fait fuir les salariés dans une entreprise
Mauvais management, manque de liens sociaux, de flexibilité dans les horaires de…