Responsable du développement durable : Pour quoi ? Et pour qui ?

Avec la vague écologique qui est en train de s’abattre sur le monde entier, aux vues du changement climatique, de nouveaux métiers misant sur le recyclage, l’économie d’énergie et la durabilité voient le jour. C’est dans ce cadre-là qu’est apparu le métier de Responsable du Développement Durable (RDD). Mais quel est ce métier ? Et en quoi consiste son travail ? Nous allons vous en parler dans cet article.

Son profil

Dans ce domaine, peu de formations dédiées existent, bien qu’elles se développent considérablement depuis quelques années. Le profil principalement recherché pour ce type de poste est cependant assez haut : au moins une formation issue d’une école d’ingénieur ou de commerce et dans la plupart des cas, avec un BAC + 5. Cependant, il existe des exceptions pour les personnes qui ont fait une formation dans l’environnement, les sciences de gestion ou directement dans le développement durable.

La RDD devra savoir gérer des projets, faire du reporting et animer des conférences afin de présenter les résultats de son travail, mais aussi de sensibiliser le personnel et les responsables de son entreprise. Elle devra donc être une bonne communiquant et être à l’aise à l’oral comme à l’écrit.

Son rôle

Le principal objectif du Responsable du Développement Durable sera d’accompagner son entreprise vers une production plus écologique, économique et éthique.

Cela pourra passer par la prise en charge des transports en commun des salariés, mais aussi dans l’aménagement de parking avec des bornes rechargeables, ou même de primes pour l’achat de vélos, ou de moyens de locomotion plus écologique.

Au sein même de la production, cette personne sera en charge de préconiser des matériaux et des ingrédients écologiques, biodégradables ou même recyclables, afin de diminuer son impact sur l’environnement et donc sur le climat.

Le RDD aura aussi pour mission de proposer des solutions pour améliorer la productivité de l’entreprise et pour la rendre plus éthique : en ne travaillant pas avec des pays où le droit du travail n’est pas respecté, ou même en utilisant des matières ou des produits qui ne sont pas issu d’espèces menacées.

Sa nécessité

Le Responsable du Développement Durable aura pour objectif principal de développer la communication positive autour d’une marque. Cela permettra notamment d’améliorer la réputation de l’entreprise, d’attirer de nouveaux clients qui misent sur les produits éthiques, écologiques et plus responsables, mais aussi de concurrencer les autres entreprises du secteur qui ne proposent pas ce type de prestations et de travail.

On retrouve souvent ce type de poste dans les entreprises internationales ou côtés en bourses. En effet, en plus de travailler sur la communication de l’entreprise et sur l’entreprise, la personne en charge du développement durable sera aussi en charge d’obtenir des certifications et des reconnaissances nationales et internationales auprès des autorités compétentes. C’est une sorte de compétition entre les entreprises d’un même secteur afin d’obtenir plus de reconnaissance.

Cette profession a donc plusieurs objectifs non négligeables : améliorer les conditions de travail de tous les employés, augmenter leur productivité, mais aussi communiquer auprès de tous des valeurs écologiques, éthiques et responsables.

Retrouvez l’ensemble des articles de la rubrique portrait ici

Retour haut de page