Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot août 2021

Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot août 2021

14 septembre 2021

  • En août, le crédit mondial a affiché des performances mitigées, tirées par les marchés émergents et suivies par le haut rendement et les prêts américains et européens, tandis que les titres de qualité et les titres d’État ont reculé
  • Les marchés mondiaux ont dû faire face à l’augmentation des cas de COVID due à la variante Delta de ce mois
  • La Réserve fédérale (Fed) a fait part de son intention de réduire ses mesures de relance alors que les chiffres de l’économie se rapprochent des objectifs de la Fed. Cette vigueur se traduit par des bénéfices élevés pour les entreprises américaines
  • Les marchés émergents (ME) ont bénéficié ce mois-ci de prix d’actifs constructifs, de bénéfices d’entreprises robustes, de taux et de l’affaiblissement du dollar américain

US

La variante Delta du COVID a balayé une grande partie des États-Unis, les personnes non vaccinées supportant l’essentiel des problèmes de santé et de nombreuses zones faiblement vaccinées connaissant des taux d’infection et d’hospitalisation extrêmement élevés. Néanmoins, les actifs à risque ont généralement augmenté au cours du mois, tandis que les bons du Trésor sont restés à la traîne. Les rendements des titres à revenu fixe américains ont été mitigés en août, les titres à haut rendement et les prêts ayant généré des rendements supérieurs aux coupons après avoir fortement rebondi au cours de la seconde moitié du mois, tandis que les bons du Trésor et les obligations d’entreprises de qualité ont reculé. Les CCC ont repris la tête du classement des notes, bien que la dispersion globale des notes soit restée relativement faible en août. Les bénéfices ont été solides et la Réserve fédérale (Fed) a donc signalé son intention de réduire ses mesures de relance. Dans une moindre mesure qu’au cours des mois précédents, les zones de réouverture ont encore généralement battu le marché en général, car les investisseurs sont redevenus optimistes quant à notre capacité à dépasser la variante Delta de COVID de manière organique et grâce à l’augmentation des taux de vaccination. Les nouvelles émissions à haut rendement ont été exceptionnellement fortes, ce mois d’août étant le plus élevé jamais enregistré.  Il n’y a pas eu de défaillance en août, comme en juillet, et le taux de défaillance sur douze mois (en pourcentage du pair) est maintenant de 1,14 %, un taux qui, selon nous, devrait passer sous la barre des 1 % au cours du second semestre de 2021. La baisse du taux de défaillance est un facteur positif pour la stabilité/le resserrement des spreads sur une période prolongée.

Europe

Les fondamentaux des marchés européens sont restés positifs ce mois-ci, les entreprises ayant publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes. L’activité économique de la zone euro a été soutenue par les secteurs liés à la consommation. Les marchés européens du crédit ont connu une bifurcation des performances ce mois-ci. Malgré la hausse des cas de COVID, le haut rendement a produit des rendements positifs grâce à la confiance des investisseurs dans la reprise économique. Dans le même temps, les valeurs d’investissement sont restées à la traîne, en raison de la hausse des rendements du Bund. Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement ont eu un impact sur l’activité manufacturière, ce qui, selon nous, pourrait avoir un effet plus grave sur les performances économiques générales à mesure que l’année avance. La hausse continue de l’inflation est peut-être plus préoccupante, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) d’août ayant surpris par sa hausse de 3 % en glissement annuel. En conséquence, la discussion de la Banque centrale européenne s’est intensifiée sur le calendrier de réduction du programme d’achat d’urgence en cas de pandémie (PEPP), qui sera probablement communiqué plus en détail lors de la réunion de septembre.

ME

Les marchés émergents (ME) ont bénéficié ce mois-ci de prix d’actifs constructifs, de bénéfices d’entreprises robustes, de taux en retard et de l’affaiblissement du dollar américain. Les rendements des titres à revenu fixe des marchés émergents ont été fortement positifs dans l’ensemble, les rendements à haut rendement étant en tête des rendements des titres de qualité. Les banques centrales se sont montrées légèrement moins dovish, la Réserve fédérale (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) indiquant leur intention de réduire les mesures de relance et les banques centrales des pays émergents commençant à normaliser leur politique monétaire. L’activité manufacturière chinoise a ralenti ce mois-ci, le pays s’efforçant de contenir une récente épidémie. L’économie turque a continué de connaître un rebond alimenté par le crédit, suscitant certaines craintes d’une hausse de l’inflation. L’estimation de la croissance annuelle du Brésil a été revue à la baisse en raison d’une sécheresse et de l’imminence d’élections ; la montée de l’inflation et des taux d’intérêt pourrait menacer la reprise post-pandémique du pays.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business ici

Recommandé pour vous

Business
Neutralité carbone : l’objectif de la Chine d’ici 2030 et 2060
Photos © Reyl Par Daryl Liew, CIO chez Reyl Singapore  Le président Xi Jinping a…
Business
Une approche de la gestion des risques liés aux cryptomonnaies
Florian Ginez, Directeur associé en recherche quantitative pour WisdomTree («&nb…
Business
ADB and BlueOrchard sign USD 50 million risk-sharing agreement to bolster microfinance
The Asian Development Bank (ADB) and leading impact investment management firm B…
Business
Perspectives d’Erick Muller, Director Product & Investment Strategy, sur la réunion de septembre de...
Au cours des deux dernières semaines précédant l’embargo, plusieurs membre…
Business
20 euros pour un billet d’avion : est-ce le signe d’un modèle à about...
Aujourd’hui, il est courant de pouvoir trouver des billets d’avion à…
Business
On Air Dining Bounces Back to pre-lockdown revenues
Investment, expansion, and efficiency prove the key to On Air Dining’s COVID bou…