Muzinich & Co.: Commentaire de Marché Hebdomadaire – Connu, Inconnu

7 novembre 2022

Muzinich & Co.: Commentaire de Marché Hebdomadaire – Connu, Inconnu

La semaine dernière, les rendements des obligations d’État ont sensiblement augmenté, les courbes se sont aplaties et le dollar américain s’est apprécié. Pendant la majeure partie de l’année 2022, ce schéma aurait déclenché un environnement sans risque, mais pas cette semaine ; les actions sont en hausse, les marchés du crédit aux entreprises ont surperformé les obligations d’État et la plupart des matières premières sont en territoire positif.

Dans les cycles monétaires, les investisseurs recherchent généralement trois informations essentielles : le rythme du mouvement des taux d’intérêt, le taux final et la durée pendant laquelle les taux restent à des niveaux restrictifs ou accommodants. Cette semaine, nous avons reçu une nouvelle confirmation que les banques centrales du G10 sont prêtes à ralentir le rythme du resserrement monétaire. La Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque d’Angleterre (BoE) ont chacune augmenté leurs taux de base de 75 points de base (pb). Toutefois, la Fed a fait savoir que le rythme allait ralentir à l’avenir, et le gouverneur de la BoE, M. Bailey, a laissé entendre que le marché avait surestimé le pic des taux d’intérêt britanniques. Les banques centrales norvégienne et australienne ont augmenté leurs taux de 25 points de base, ce qui était inférieur au consensus en Norvège, et la Royal Bank of Australia a signalé qu’elle était proche de la fin de son cycle de hausse.

Nous pensons que c’est une nouvelle positive pour les marchés à risque pour deux raisons. Le rythme de la hausse est maintenant connu, et à mesure que le rythme ralentit, la marge de manœuvre pour le taux final se resserre. Nous pensons que cela pourrait contribuer à réduire l’incertitude, à atténuer la volatilité et à réduire les primes de risque. En fait, au cours de la semaine dernière, nous avons vu l’indice VIX tomber sous 25 pour la première fois depuis septembre.

Cependant, l’inconnue demeure : quel est le taux terminal? Les banquiers centraux et les investisseurs examinent les mêmes indicateurs avancés. Ceux-ci comprennent les marchés d’actions (souvent décrits comme le baromètre de la santé de l’économie) et la forme de la courbe des obligations d’État (une courbe inversée signalant une politique restrictive et la probabilité d’une récession économique). Les indicateurs économiques avancés comprennent également la confiance des consommateurs, les données manufacturières et les données du marché du logement.

Il est maintenant clair pour nous que les indicateurs avancés ont atteint un sommet et ont commencé à décélérer ou, dans de nombreux cas, à se contracter. Il n’est donc pas surprenant, selon nous, que les banques centrales ralentissent le rythme de leur resserrement. Le principal indicateur avancé des États-Unis cette semaine a été l’impression de l’ISM (Institute for Supply Management) manufacturier à 50,2, le chiffre le plus bas depuis mai 2020. En examinant les sous-composantes de ces données, nous constatons que les nouvelles commandes se sont contractées et que les prix payés (représentant le sentiment des entreprises concernant l’inflation future) ont chuté à 46,6. En tant qu’indicateur avancé de l’inflation, cela nous suggère que les dépenses de consommation personnelle (core PCE) devraient tomber à 2% (voir le graphique de la semaine).

Quant à la durée finale inconnue des niveaux restrictifs, si l’histoire est un précédent, nous notons que 75 % des cycles impliquent des baisses de taux dans l’année qui suit la dernière hausse, avec un assouplissement médian de 200 points de base au cours de la première année.1

Graphique de la semaine: Effondrement de l’indicateur d’inflation

Source: Bloomberg, en date du 4 novembre 2022. À des fins d’illustration uniquement.

1Goldman Sachs, Global Economics Wrap-Up : 3 novembre 2022

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

A la Une
La persévérance, maître-mot de l’investissement en valeurs technologiques
Par Torsten von Bartenwerffer, Co-Head Multi Asset Solutions chez Fisch Asset Ma…
A la Une
Les clés pour faire une bonne première impression
Bien que l’adage “l’habit ne fait pas le moine” soit connu de tous, beaucoup de …
A la Une
Perspectives 2023 : des opportunités existent malgré les inquiétudes
Photo Raphaël Gallardo © Carmignac Aux États-Unis, une récession plus tardive ma…
A la Une
Comment améliorer sa concentration au travail ?
Une bonne concentration est essentielle en vue de réaliser toute tâche avec succ…
A la Une
DWS Market Outlook 2023 : Le rendement des actifs à risque doit être supérieur...
« Se demander dans quelle mesure et à quelle vitesse l’inflation peut…
A la Une
Rompre avec les mauvaises habitudes
Nous avons tous des habitudes. Bien que la plupart d’entre elles soient sans con…