Mécanique du coeur – Czapek & Cie revisite son tout premier calibre

6 septembre 2022

Mécanique du coeur – Czapek & Cie revisite son tout premier calibre

Photos © Czapek & Cie

Czapek & Cie annonce la sortie de nouveaux modèles Quai des Bergues parés de cadrans flinqués. Outre une nouvelle couleur d’émail saisissante mettant en exergue le guilloché ‘Ricochet’, les amateurs de belle mécanique apprécierons, côté fond, un calibre SXH1 rédessiné et dévoilant désormais l’entièreté du train de rouage.

Au premier coup d’œil, ces nouvelles variations peuvent sembler familières. Le motif « Ricochet » et la technique ancestrale de l’émail flinqué font leur retour et se déclinent désormais en deux couleurs éblouissantes composées pour Czapek par son partenaire Donzé Cadrans. Ainsi, la Sapphire Blue L présente une teinte marine exclusive à Czapek, tantôt sobre tantôt explosive selon la lumière, et directement inspirée de la Sapphire Blue S, présentée en 2019. Cette profondeur et cette puissance se retrouve également dans le vert intense de l’Emerald Green L, un vert d’une élégance rare mais aussi très proche du « racing green ».

Cependant, les nouveaux atouts de ces modèles Quai des Bergues ne se limitent pas aux couleurs de cadrans. Le calibre qui les anime, le SXH1 à remontage manuel et réserve de marche de 7 jours, a été délicatement remanié. « L’âme de la montre n’a pas été altérée, » nous assure Xavier de Roquemaurel, CEO de Czapek, « cependant, nous avons posé un second regard sur le mouvement et avons identifié ce que nous pourrions appeler des points d’inflexion évolutifs ».

L’idée de remanier le mouvement esthétiquement est née des amateurs de la marque, comme cela est souvent le cas chez Czapek. Le calibre original SXH1 de la Quai des Bergues à été façonné dans l’esprit des artisans genevois traditionnels, connus sous le nom de cabinotiers. Un calibre tout en technicité et sobriété. « Lorsque nous avons réalisé l’Antarctique avec ses ponts en dentelle et son architecture complexe, les gens ont été stupéfaits, » nous confie de Roquemaurel. « Ainsi, nous avons compris qu’il nous fallait harmoniser tous nos mouvements en suivant ce même modèle ».
Le fait de transformer un mouvement existant peut s’avérer plus difficile que d’en développer un nouveau. Les connaisseurs de ce mouvement noteront ainsi le travail d’ajourage effectué sur les ponts inférieurs afin de dévoiler l’ensemble du train de rouage. La platine et le pont de balancier ont également été évidés et semblent désormais se faire face telles deux étoiles filantes sur le point de se croiser, conférant au mouvement un aspect plus dynamique. Au centre de la platine, une ouverture triangulaire a été ajoutée, créant une distraction subtile sur la surface rhodié gris mat, et rappelant un grain de beauté sur un visage au teint pâle.

Côté technique, cette nouvelle version diffère également de son prédécesseur : le balancier d’origine et le système de raqueterie classique ont été remplacés par un balancier à inertie variable et un spiral à courbe terminale Breguet. Le pont du balancier a aussi été amélioré et rationalisé afin de donner à l’ensemble du balancier une meilleure transparence. Enfin, des finitions superlatives ont été appliquées à l’ensemble des composants. Immédiatement visibles, les anglages sont plus profond et plus larges. Sur les conseils avisés de l’un des plus grands horlogers contemporain et ami, les rubis sont désormais « mi-glace », c’est-à-dire avec un profil arrondi, afin d’améliorer non seulement l’esthétique mais également la lubrification des axes en contact. Ces deux nouvelles versions des Quai des Bergues représenteront sans aucun doute une nouvelle étape dans l’histoire passionnante de cette collection, la toute première introduite après le rétablissement du nom de Czapek. Et désormais, avec ses nouveaux ateliers à La-Chaux-de-Fonds, Czapek & Cie a la capacité de continuer à faire vibrer le monde l’horlogerie.

A propos de Czapek & Cie
François Czapek, horloger polonais d’origine tchèque, s’enfuit àGenève en 1832 après avoir combattu dans l’insurrection polonaise. Il y installe immédiatement son atelier et s’associe en 1839 avec Antoine Norbert de Patek, et l’initie au monde de l’horlogerie. En 1845, à l’issue de ce partenariat, il fonde la Maison Czapek & Cie et remporte un succès considérable, devenant l’horloger officiel de Napoléon III et ouvrant probablement la première boutique horlogère de la Place Vendôme à Paris. Il écrivit également un traité d’horlogerie, l’un des premiers écrits en polonais, mai disparu avant de publier un deuxième tome. La Maison Czapek & Cie a été relancée en 2015 avec une collection exceptionnelle, nommée Quai des Bergues, dont le modèle phare a remporté le Prix du Public au Grand Prix de l’Horlogerie àGenève en 2016. Inspirée d’un garde-temps Czapek de 1850, la collection présente un fascinant cadran en email et un mouvement exclusif avec réserve de marche de 7 jours, alliant artisanat, design, exclusivité et rareté. Trois
autres collections sont venues s’ajouter depuis : la Place Vendôme avec son tourbillon « suspendu » avec fonction GMT, le chronographes Faubourg de Cracovie et enfin la dernière collection Antarctique, toute empreinte d’élégance sportive.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Lifestyle

Recommandé pour vous

Lifestyle
Portrait du Chef Bertrand Jeanson
Photos Bertrand Jeanson © Château Brachet Bertrand Jeanson a une passion pour la…
Lifestyle
Le retour de la DOXA Army en acier
Photos © DOXA Après la présentation de la DOXA Army en céramique en avril dernie…
Lifestyle
De sa zone de confort à sa zone de développement
Le milieu professionnel – indépendamment du secteur concerné – est une zone tumu…
Lifestyle
Maurice Lacroix AIKON King of the Court Édition Spéciale
Photo Maurice Lacroix En 2021, Maurice Lacroix est devenu le chronométreur offic…
Lifestyle
Louis Erard – BEAU COMME UN DEUX
Photos © Louis Erard Louis Erard célèbre 2022, année de tous les deux (ou presqu…