LOUIS VUITTON, GUCCI, CHANEL… : La cuisine est à la mode

7 novembre 2022

LOUIS VUITTON, GUCCI, CHANEL… : La cuisine est à la mode

Louis Vuitton a récemment ouvert un nouveau restaurant à Saint-Tropez. Mais avant elle, de nombreuses autres marques de luxe ont lancé leurs propres établissements culinaires. Pâtisseries à Milan, speakeasy au Japon ou restaurant sur les Champs Elysées, les grandes maisons rivalisent d’innovations pour nous mettre à table !

Destinations de goût et de design

C’est au cœur de Saint-Tropez, sur la célèbre Place des Lices et au sein du fameux Hôtel White 1921 que Louis Vuitton a décidé d’ouvrir son premier restaurant en France. Sobrement présenté comme “une destination où goût et design vibrent à l’unisson d’un esprit gourmet contemporain”, l’établissement accueille une quarantaine de couverts qui peuvent goûter à une cuisine qui allie saveurs françaises, africaines et japonaises. Bien qu’il s’agisse du premier restaurant de la marque de luxe dans l’Hexagone, Louis Vuitton a déjà fait ses preuves culinaires au Japon, à Osaka et à Séoul.

La cuisine est à la mode

Mais force est de constater que l’empire du monogramme centenaire n’est certainement pas le seul, ni l’unique à se lancer dans cet univers de la gastronomie. En effet, ce phénomène qui est apparu il y a déjà quelques années ne cesse désormais de se développer. À Tokyo, dans le quartier chic de Ginza, vous pouvez savourer un déjeuner exceptionnel au dernier étage du magasin Chanel, apprécier un dîner de luxe dans le “Il Restorante” de Bulgari ou encore choisir de faire une pause sucrée et raffinée au Café Furla.

Vous pouvez également goûter aux pâtisseries du Café Prada à Milan, vous rendre dans le bistrot du Gucci Café à Shanghai ou encore apprécier la gastronomie de renom de la marque Ralph Lauren et Burberry qui se sont respectivement établis à New-York et à Londres. À Paris, ce mouvement touche aussi de nombreux jeunes créateurs dont la notoriété reste plus confidentielle. Les Galeries Lafayette ont ainsi fait sensation en accueillant le premier restaurant du créateur en vogue Simon Porte Jacquemus.

Un processus de fidélisation

Cette diversification témoigne de la volonté des marques de luxe de ne plus se cantonner à la seule vente de leurs produits traditionnels et de faire rayonner l’image de leur maison par un autre secteur de renom : la gastronomie. En outre, l’ouverture de ces cafés et de ces restaurants est aussi un moyen efficace en vue de consolider leur marque grâce à de nouvelles sources de revenus tout en fidélisant leurs clients et en les incitants à consommer toujours plus.  Ces espaces culinaires optimisent l’expérience globale des clients et les encouragent à passer plus de temps auprès des maisons. Ces dernières deviennent alors des expressions d’un certain style de vie sophistiqué et élégant.

Dans un monde où le shopping digital prend chaque jour plus d’ampleur et tente de conquérir l’intégralité des parts de marché, les marques de luxe tiennent ainsi à créer l’événement en donnant à la population de nouvelles bonnes raisons de se rendre au sein de leurs boutiques. Ces restaurants sont des expériences désirables, engageantes et singulières qui leur permettent de fidéliser leur communauté déjà existante mais aussi d’attirer de nouveaux clients de façon subtile.

Il apparaît donc que la cuisine soit devenue essentielle au bon marketing et au retail des marques. Dans un monde où l’apparence prévaut toujours plus, ce qu’une personne porte mais également ce qu’elle mange exprime beaucoup quant à qui elle est vraiment. Ces deux domaines sont régis par les tendances, ils présentent une histoire et peuvent mettre en valeur passion, travail et savoir-faire.

Si, grâce à la digitalisation de presque l’intégralité des marques, il n’est aujourd’hui plus nécessaire de sortir de chez soi pour acheter un produit, ce choix implique toutefois une certaine isolation dont souffre beaucoup la population. C’est pour cette raison que la cuisine est devenue essentielle à la vente des marques de luxe. Elle permet de faire d’une simple virée shopping une réelle expérience, un moment privilégié pour les clients où mode vestimentaire et plaisir gastronomique ne font qu’un. Le luxe se veut désormais créateur de liens en réunissant ces instants précieux, et le succès est inévitable !

  • Pour poursuivre votre lecture : “Mode « à la demande » : comment offrir un début de rédemption à l’industrie textile”

Retrouvez l’ensemble de nos articles Innovation

Recommandé pour vous

A la Une
La persévérance, maître-mot de l’investissement en valeurs technologiques
Par Torsten von Bartenwerffer, Co-Head Multi Asset Solutions chez Fisch Asset Ma…
A la Une
Les clés pour faire une bonne première impression
Bien que l’adage “l’habit ne fait pas le moine” soit connu de tous, beaucoup de …
A la Une
Perspectives 2023 : des opportunités existent malgré les inquiétudes
Photo Raphaël Gallardo © Carmignac Aux États-Unis, une récession plus tardive ma…
A la Une
Comment améliorer sa concentration au travail ?
Une bonne concentration est essentielle en vue de réaliser toute tâche avec succ…
A la Une
DWS Market Outlook 2023 : Le rendement des actifs à risque doit être supérieur...
« Se demander dans quelle mesure et à quelle vitesse l’inflation peut…
A la Une
Rompre avec les mauvaises habitudes
Nous avons tous des habitudes. Bien que la plupart d’entre elles soient sans con…