Les atouts du High Yield américain

27 septembre 2021

Les atouts du High Yield américain

Par Bryan Petermann, gérant chez Muzinich & Co

  • Alors que les spreads des obligations high yield américaines ont retrouvé leurs niveaux d’avant la pandémie, nous pensons que les fondamentaux de la classe d’actifs restent convaincants. C’est notamment le cas si les taux augmentent ; les spreads du segment high yield peuvent absorber les variations de taux plus facilement que les classes d’actifs mieux notées
  • Les fondamentaux sont également plus solides parce que de nombreuses entreprises ont allongé les maturités de leurs dettes, rationalisé leurs opérations, géré leurs niveaux de stocks et augmenté de manière proactive leurs liquidités pour faire face à la tempête Covid-19. En conséquence, la réouverture de l’économie américaine a entraîné des flux de trésorerie et des bénéfices importants pour de nombreuses entreprises. Grâce à ces événements, nous avons constaté une baisse des ratios d’endettement, une amélioration des ratios de couverture et un renforcement des fonds propres
  • Les taux de défaut ont également chuté de manière spectaculaire depuis mars dernier et sont à leur plus bas niveau depuis la période précédant la grande crise financière. Des perspectives de croissance économique optimistes pour les 18 prochains mois et un rapport favorable de 3 à 1 entre les réhaussements et les dégradations depuis le début de l’année laissent entrevoir des perspectives globalement positives pour le crédit high yield américain
  • Si nous constatons une pression inflationniste, qui pourrait avoir un impact sur les marges bénéficiaires, il est fort possible que cette pression soit transitoire. Nous constatons déjà que les entreprises répercutent la hausse des coûts sur les consommateurs
  • A l’avenir, nous pensons que les défauts devraient rester très faibles et, avec un faible pourcentage de CCC, le marché high yield américain est bien positionné pour participer à la reprise économique
  • L’environnement économique semble robuste, les Banques Centrales continuent de soutenir l’économie, tandis que les marchés publics et privés sont actifs. Le high yield américain est toujours prêt à réaliser de bonnes performances dans un avenir prévisible, comme cela a été le cas lors des précédentes expansions où, historiquement, les investisseurs high yield à long terme ont été récompensés aux niveaux actuels des spreads

Retrouvez l’ensemble de nos article Business ici

Recommandé pour vous

A la Une
De quelle manière ai-je envie de me réaliser ?
Ces dernières années, les recherches sur le travail significatif se sont multipl…
A la Une
La lassitude des followers signe-t-elle le déclin du marketing d’influence ?
Le marketing d’influence constitue un levier de communication très intéressant. …
A la Une
L’empathie au travail : une vertu en déclin
Dans le milieu professionnel, émotion et travail paraissent souvent comme incomp…
A la Une
Le digital redistribue les cartes du marché du luxe chinois
La Chine était le principal client des industries du luxe. La pandémie aura perm…
A la Une
Comment établir une Brand Voice sur les réseaux sociaux ?
Vous souhaitez faire rayonner votre marque à travers les réseaux sociaux ? Propo…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot avril 2022
Ce fut un autre mois difficile, les marchés mondiaux du crédit étant en baisse, …