Le paiement par reconnaissance faciale va-t-elle trop loin ?

Le paiement par reconnaissance faciale va-t-elle trop loin ?

27 juillet 2021

Pendant longtemps, pour s’acquitter de la contrepartie de leurs achats, la plupart préféraient le paiement comptant. Il s’agit en effet du système de paiement le plus simple et le plus répandu à travers le monde, en l’occurrence dans les pays du tiers monde. Néanmoins, au vu du danger que représente ce mode de paiement, de plus en plus de personnes se sont progressivement tournées vers le paiement par carte bancaire. En effet, le paiement comptant suppose que le client doit transporter sur lui une quantité importante d’argent. Les risques d’agression sont donc très grands. Avec le paiement par carte bancaire, vous êtes beaucoup plus en sécurité, car même en cas de vol, vous conservez le contrôle sur votre carte, et ainsi sur votre portefeuille.

Du paiement par carte bancaire au paiement par reconnaissance faciale

Les avantages présentés par ce mode de paiement sont multiples. Il permet par exemple de passer moins de temps à la caisse, et aussi d’éviter les problèmes de petites monnaies. Pendant la période de la crise sanitaire, le paiement par carte s’est particulièrement révélé efficace. Il est d’ailleurs devenu la norme exigée dans certains États, du fait qu’il permet d’éviter les contacts. Cependant, ce dispositif pourtant efficace n’est pas sans limites. Il se pourrait bien que votre carte soit volée et vidée malgré vos diverses précautions. Pour éviter ces désagréments, de nouveaux modes de paiement plus sophistiqués ont commencé à être introduits sur le marché. En Chine, la tendance est au paiement par reconnaissance faciale.

De nombreuses entreprises à l’instar d’Alipay permettent à leurs clients de payer à travers ce nouveau dispositif. Il leur suffit de scanner leur visage, et ainsi d’effectuer le paiement de leurs achats. Les points forts de ce nouveau mode de paiement sont nombreux. En effet, contrairement à votre carte bancaire qui peut être volée, il est presque impossible que votre visage le soit. Le niveau de sécurité offert par ce dispositif est donc deux fois plus important. En plus de cela, il se distingue par son côté particulièrement pratique. En fait, vous n’avez pas besoin d’apporter quoique ce soit avec vous lors de vos achats, pas même votre smartphone. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de votre visage. Il n’y a donc rien de plus sécurisant et de plus pratique.

Quelles sont les limites de ce nouveau mode de paiement ?

Le système de reconnaissance faciale fait ses preuves depuis plusieurs années déjà dans l’univers de la technologie. La grande majorité des smartphones sont aujourd’hui dotés de ce système permettant ainsi aux utilisateurs de bien protéger leurs données. Nombreux sont les coffres-forts, les portes d’accès, et autres dispositifs qui utilisent ce système de protection. En clair, la reconnaissance faciale n’est pas un concept récent. Et les avis positifs qui y sont rattachés sont multiples. Néanmoins, ce dispositif ne fait pas pour autant l’unanimité. De nombreuses personnes sont sceptiques quant au réel objectif de ce système, surtout lorsqu’il s’applique à l’univers bancaire.

Si la collecte de données personnelles est une activité déjà reprochée aux géants de la technologie, elle devient encore plus facile avec le système de la reconnaissance. En effet, en utilisant votre visage pour effectuer vos paiements, vous divulguez indirectement de nombreuses informations sur vous. Celles-ci seront alors collectées par les grandes entreprises à votre insu dans l’objectif de mieux vous cerner et de vous proposer des offres personnalisées. Plusieurs personnes sont opposées à cette stratégie, car elles estiment que leurs données sont censées demeurer confidentielles et inaccessibles.

En réalité, il serait plus acceptable si la finalité de la collecte de ces données était tout simplement l’affinement des stratégies marketing des entreprises. En fait, il se pourrait bien que les données recueillies servent à avoir le contrôle sur chaque utilisateur. Par exemple, en Chine, le risque est très grand que l’État emploie ces données pour surveiller les citoyens, ou pour avoir un œil sur les dissidents. Étant donné qu’une simple utilisation permet de vous localiser très facilement, vous n’avez plus vraiment droit à une vie privée. Tous vos achats sont connus. Vous n’êtes plus en mesure de faire des opérations à l’insu des autorités.

En résumé, ce nouveau système de paiement est totalement révolutionnaire et présente de nombreux avantages. Néanmoins, comme toute prouesse technologique, elle a des limites. Si vous n’avez rien à cacher, ou si vous ne tenez pas réellement à votre vie privée, l’utilisation de ce dispositif ne devrait pas vous poser problème.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

Recommandé pour vous

A la Une
Quel avenir sans Gulf Stream ?
Deux études parues cette année dans la renommée revue scientifique Nature ont ra…
A la Une
Redistribution des richesses : et si l’exemple venait de la Chine
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la chine semble en passe de devenir u…
A la Une
Neutralité carbone : l’objectif de la Chine d’ici 2030 et 2060
Photos © Reyl Par Daryl Liew, CIO chez Reyl Singapore  Le président Xi Jinping a…
A la Une
Toxicité des dirigeants: un fléau en pleine expansion
La vie au travail est de plus en plus confrontée à la présence de leaderships to…
A la Une
Travailler quatre jours par semaine, payé cinq : pourquoi doit-on l’envisager ?
C’est une entreprise de Nouvelle-Zélande qui a lancé un pavé dans la mare …
A la Une
Et si on osait enfin se faire plaisir professionnellement
Il y a encore 50 ans, dès la fin de nos études on signait un contrat d’embauche …