Le métavers : le prochain grand saut technologique

27 septembre 2022

Le métavers : le prochain grand saut technologique

Un monde parallèle dans lequel vous pouvez entrer grâce à un casque de réalité virtuelle : c’est le métavers, ou méta-univers, ce double numérique du monde physique. Sa concrétisation fascine autant qu’elle terrifie, et suscite en tout cas de nombreuses interrogations.  Le métavers marque-t-il le début d’une nouvelle ère technologique ? Certainement, c’est pourquoi beaucoup le considèrent comme le prochain grand saut technologique. Lisez cet article pour en savoir plus sur ce monde numérique.

Qu’est-ce que le métavers ?

Imaginé en 1992 par l’auteur de science-fiction Neal Stephenson, le terme de « métavers » n’est pourtant toujours pas très clair aujourd’hui pour une grande partie de la population. Pour l’expliquer simplement, il s’agit d’un univers virtuel en trois dimensions dans lequel vous pouvez entrer par le biais d’un équipement de réalité virtuelle.

C’est donc un espace numérique qui est disponible par Internet, mais qui est beaucoup plus immersif que les sites web accessibles devant son ordinateur. Dans le métavers, vous plongez littéralement dans l’environnement numérique, et vous naviguez en utilisant vos mouvements oculaires. L’équipement de réalité virtuelle consiste généralement en un casque, des commandes vocales et des contrôleurs de réaction. Vous avez la sensation physique d’être réellement présent et de manipuler votre environnement.

Le métavers en action : quel type de monde virtuel peut-on trouver ?

Dans l’industrie du jeu vidéo, il existe déjà des jeux multi-joueurs populaires de réalité virtuelle tels que Minecraft ou Horizon Worlds. Les utilisateurs interagissent à travers des avatars et s’immergent dans l’univers du jeu vidéo. Mais le métavers ne s’arrête pas au secteur des jeux vidéo : la réalité virtuelle se développe maintenant dans tous les domaines.

Que ce soit dans l’industrie du spectacle et de l’événementiel ou dans l’industrie du sport, les mondes virtuels offrent la possibilité d’assister à des événements internationaux sans se déplacer : concerts, événements sportifs, etc. Et, en plus d’assister aux événements, les espaces virtuels proposent également leur propre monnaie pour acheter des marchandises virtuelles. Ce concept de métavers peut s’appliquer à tous les secteurs, permettant de construire un monde totalement indépendant du monde physique, où les utilisateurs peuvent socialiser et vivre des expériences virtuelles en illimité.

Les défis à relever avant le développement du métavers à grande échelle

Même si la réalité virtuelle est considérée comme un élément clé du métavers, l’accès au métavers n’est pas pour autant limité aux détenteurs d’un casque de RV. Tout le monde peut y accéder à condition d’avoir un ordinateur ou un smartphone, même si l’expérience virtuelle n’est pas la même.

La RV est encore considérée comme un outil de jeu vidéo

Il y a bien une chose qui freine l’accessibilité du métavers à grande échelle : le coût des équipements de RV qui n’est pas abordable pour tous. Toutefois, le marché a bien évolué ces dernières années, avec notamment des casques sans fil de très bonne qualité et pour un tarif accessible. Mais l’utilisation de cette technologie n’a pas encore conquis la plus grande partie de la population, peut-être parce que beaucoup pensent qu’elle n’est destinée qu’aux jeux vidéo. Mais les choses pourraient très vite évoluer à l’heure où le métavers arrive sur les réseaux sociaux.

La problématique des lois du métavers

Si le métavers se développe à grande échelle, il implique également des questions éthiques et morales. En tant que double virtuel du monde physique, des règles doivent être mises en place pour gérer les échanges sociaux, puisque le métavers n’a pas de frontières. Généralement, le métavers fonctionne sur le principe de civilité, ce qui est suffisant pour les espaces virtuels de jeux ou d’événements déjà existants. Mais comment gérer des millions de personnes sur des réseaux sociaux en RV ? La problématique est différente, et c’est ce que nous verrons bientôt avec le projet Meta.

Quand le géant Facebook devient Meta : nouvelle vision du métavers ?

Mark Zuckerberg a popularisé ce concept en rebaptisant le géant Facebook en Meta. Le PDG présente une nouvelle vision du métavers à l’image d’un réseau social amélioré : se rencontrer, discuter, jouer à des jeux, mais également se projeter dans des appels vidéo virtuels en un instant.

Ce changement radical et ces annonces d’un nouveau type de réseau social pourraient propulser la popularité des mondes virtuels. Le métavers deviendrait alors un espace beaucoup plus réel dans lequel les possibilités seront infinies et où le divertissement n’aura pour limite que la créativité humaine. Finalement, la question est simplement de savoir ce que vous voulez expérimenter avec le métavers, puisque, théoriquement, tout est possible.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Innovation

Recommandé pour vous

A la Une
La persévérance, maître-mot de l’investissement en valeurs technologiques
Par Torsten von Bartenwerffer, Co-Head Multi Asset Solutions chez Fisch Asset Ma…
A la Une
Les clés pour faire une bonne première impression
Bien que l’adage “l’habit ne fait pas le moine” soit connu de tous, beaucoup de …
A la Une
Perspectives 2023 : des opportunités existent malgré les inquiétudes
Photo Raphaël Gallardo © Carmignac Aux États-Unis, une récession plus tardive ma…
A la Une
Comment améliorer sa concentration au travail ?
Une bonne concentration est essentielle en vue de réaliser toute tâche avec succ…
A la Une
DWS Market Outlook 2023 : Le rendement des actifs à risque doit être supérieur...
« Se demander dans quelle mesure et à quelle vitesse l’inflation peut…
A la Une
Rompre avec les mauvaises habitudes
Nous avons tous des habitudes. Bien que la plupart d’entre elles soient sans con…