Le guide Michelin a récompensé ce jour le savoir-faire des talents du Palace et leur engagement pour une gastronomie durable

Mettant en avant la cuisine de chefs aux talents singuliers et aux territoires culinaires bien distincts, le Four Seasons Hotel George V, Paris a fait le choix de s’engager vers une gastronomie plus responsable.
Crédit photo © Four Seasons

Les restaurants Le Cinq, Le George et L’Orangerie du Four Seasons Hotel George V, Paris ont vu leurs cinq étoiles confirmées dans la dernière sélection du Guide Michelin.
Crédit photo © Four Seasons

Les restaurants Le Cinq, Le George et L’Orangerie du Four Seasons Hotel George V, Paris ont vu leurs cinq étoiles confirmées dans la dernière sélection du Guide Michelin, maintenant le palace au rang d’acteur incontournable de la gastronomie mondiale. Une édition 2020 qui a particulièrement mis à l’honneur deux talents qui font vibrer la scène culinaire française par leur savoir-faire et leur engagement responsable: Eric Beaumard et Simone Zanoni.

Jean-Claude Wietzel, Vice Président Régional, Directeur Général : « Nous sommes heureux et honorés que les inspecteurs du Guide Michelin reconnaissent cette année encore l’excellence de notre univers gastronomique tout en récompensant le savoir-faire de nos talents et le regard responsable de nos chefs pour une gastronomie durable. Ce succès, nous le devons bien-sûr à leur expertise et à leur investissement quotidien, mais aussi à leur engagement sincère pour réinviter la gastronomie et la sommellerie de demain. »

Excellence et passion mis à l’honneur

Comptant parmi les meilleurs dans sa discipline, Eric Beaumard, l’iconique Chef sommelier et directeur du restaurant Le Cinq, s’est vu décerner le « Prix Michelin du Sommelier 2020 ». Au cours de ses 20 années passées au sein du Four Seasons Hotel George V, Paris il a su réinventer la cave mythique de l’hôtel. Aujourd’hui riche de 50 000 flacons qui enchantent les tables du restaurant trois étoiles Le Cinq, la cave est le reflet de la richesse et de la diversité des vignobles français.

Eric Beaumard commente : « Je suis particulièrement ému de cette reconnaissance du Guide Michelin, que j’attribue également à mon équipe et, bien sûr, à Christian Le Squer dont la cuisine se marie si bien avec le vin. Au travers de notre travail quotidien, nous essayons d’encourager les viticulteurs et les jeunes à respecter leurs terroirs, et à aller vers une approche de notre métier plus durable. »

Complice de toujours, Christian Le Squer voit à nouveau sa cuisine élégante et moderne couronnée de trois étoiles au Cinq. Le chef commente : « J’ai toujours envisagé ma cuisine comme une cuisine en mouvement, un pont entre mes racines bretonnes et mon cœur profondément parisien. Le maintien de cette troisième étoile est un signe fort. Il nous encourage à amplifier notre dynamique de recherche et développement pour continuer à perpétuer le succès du Cinq auprès de la clientèle locale et internationale et garder notre table parmi les meilleures au monde ».

Un engagement pour une gastronomie durable récompensé

Mettant en avant la cuisine de chefs aux talents singuliers et aux territoires culinaires bien distincts, le Four Seasons Hotel George V, Paris a fait le choix de s’engager vers une gastronomie plus responsable.

Un parti-pris courageux distingué par le guide Michelin, qui a choisi Simone Zanoni pour intégrer sa prestigieuse « Sélection Gastronomie Durable » aux côtés d’une poignée de chefs étoilés. Cette mise en lumière récompense les efforts du restaurant Le George en matière d’éco-responsabilité et porte Simone Zanoni en véritable fer de lance du combat pour une gastronomie durable.

Simone Zanoni commente : « Lorsque l’on ouvre la voie de l’excellence, on est tenu d’imaginer la gastronomie de demain. Et cette dernière ne s’épanouira qu’à travers une responsabilité environnementale exemplaire. Je ne suis pas parfait mais je suis convaincu que si chacun de nous ajoute sa pierre à l’édifice, nous pourrons avoir un impact réel pour les générations futures. En tant que chefs, nous avons un devoir d’éducation et d’exemple ».

A L’Orangerie, le choix audacieux du chef Alan Taudon a également conquis le cœur des inspecteurs du Guide Michelin pour cette édition 2020. Le chef a en effet pris la décision radicale d’impulser en seulement quelques mois une nouvelle expression culinaire articulée autour de partitions végétales et marines ; un choix résolument responsable et qui invite au mieux-manger.

Enfin, le chef pâtissier Michael Bartocetti, épris de goût, amoureux du produit et privilégiant des petits producteurs à la récolte durable et à l’agriculture raisonnée conserve sa sélection « Passion Dessert » attribuée l’année dernière et apporte à chacune des tables du palace sa passion du métier, sa créativité et son savoir-faire uniques.

Laisser un commentaire

Retour haut de page