Lancement à Genève du club INVICTAE : Une chance d’écrire l’histoire

15 juin 2022

Lancement à Genève du club INVICTAE : Une chance d’écrire l’histoire

Photo de gauche à droite: Thierry Dime, Richard Cocu, Valerie Neim, Fabrizio Barozzi et Jacques Folly ©   Nathan Simonneau 

C’est sous un ciel radieux que s’est tenu à Genève le lancement du club INVICTAE dont l’objectif est de créer une visibilité et un impact de pointe pour les femmes capitaines d’industrie ainsi que d’offrir de bonnes opportunités aux investisseurs et partenaires internationaux. La météo annonçait hélas de la pluie pour toute la semaine !… Le soleil fut pourtant au rendez-vous le jour de l’évènement, une sorte de bénédiction des dieux ! Tout était prêt au Four Seasons Geneva pour ce lancement.

Les organisateurs de l’évènement, Valérie Neim et Thierry Dime, souhaitèrent la bienvenue à leurs hôtes au pied de l’escalier du Four Seasons. Tout ce beau monde fut ensuite dirigé vers le balcon de l’hôtel pour un apéritif, offrant aux invités une vue imprenable sur la vieille ville de Genève ainsi que sur le lac Léman, tout en permettant aux invités de faire connaissance et de nouer des contacts. A signaler que pour cette édition, seules 50 personnes était invitées, seulement des CEO venus de différents pays d’Europe et également d’Afrique.

De gauche à droite: Valerie Neim, Latiwa Amato, Thierry Dime et Monica Espinosa © Nathan Simonneau

Lors de l’allocution d’ouverture, Thierry Dime a remercié les invités présents, puis a donné la parole à Valérie Neim qui a tenu l’assistance en haleine avec un discours très applaudit. Elle a mis un nom sur le visage de quelques femmes d’industrie, présentes à cette soirée de lancement. Ces dernières dirigent des empires et prospèrent dans des secteurs vitaux pour la croissance de l’Afrique (mines, transports, aviation, énergie, sécurité, etc.) Elle tenait à faire savoir qu’il était temps que le monde les reconnaisse.

Parmi les capitaines d’industrie qui ont fait le déplacement à Genève, nous pouvons citer entre autres Maryse Mbonyumutwa Gallagher, la CEO de PINK Mango. Son ambition : délocaliser la production textile mondiale de l’Asie vers l’Afrique tout en menant une politique RSE responsable et avant-gardiste. Son entreprise comptera bientôt plus de 7000 employés.

On peut aussi parler de Shirley Billot (CEO de KADALYS). Cette martiniquaise, née à Djibouti en Afrique de l’Est, a créé une marque de produits cosmétiques bio à base de déchets de banane. Sur les 270 000 tonnes de bananes exportées vers différents marchés 40 000 sont mises de côté car soit abîmées, ou détachées du pédoncule central. C’est de ces 40’000 tonnes que Shirley Billot extrait leurs bioactifs huileux pour faire des produits aux vertus cicatrisantes, anti-âge, brevetés et certifiés par le label Cosmébio. C’est un projet d’économie circulaire, reconnu par des marques telles que L’Oréal par exemple et vendus notamment en Asie et aux États-Unis.

Le lancement du club d’impact INVICTAE à Genève souhaite aller à la rencontre de ces entrepreneures, qui du fait de leurs initiatives et de leurs actions jouent un rôle moteur dans le développement des économies mondiale en général et africaines en particulier.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

A la Une
La persévérance, maître-mot de l’investissement en valeurs technologiques
Par Torsten von Bartenwerffer, Co-Head Multi Asset Solutions chez Fisch Asset Ma…
A la Une
Les clés pour faire une bonne première impression
Bien que l’adage “l’habit ne fait pas le moine” soit connu de tous, beaucoup de …
A la Une
Perspectives 2023 : des opportunités existent malgré les inquiétudes
Photo Raphaël Gallardo © Carmignac Aux États-Unis, une récession plus tardive ma…
A la Une
Comment améliorer sa concentration au travail ?
Une bonne concentration est essentielle en vue de réaliser toute tâche avec succ…
A la Une
DWS Market Outlook 2023 : Le rendement des actifs à risque doit être supérieur...
« Se demander dans quelle mesure et à quelle vitesse l’inflation peut…
A la Une
Rompre avec les mauvaises habitudes
Nous avons tous des habitudes. Bien que la plupart d’entre elles soient sans con…