La maroquinerie de luxe : pourquoi est-ce un placement lucratif ?

La maroquinerie de luxe : pourquoi est-ce un placement lucratif ?

22 août 2021

La maroquinerie de luxe se veut être un placement lucratif et ce, à un niveau tel qu’il concurrence directement le secteur de l’immobilier. Ainsi, acheter un sac en cuir de luxe se présente aujourd’hui comme un investissement aussi rentable que l’achat d’un bien immobilier. Le secteur, bien qu’il soit encore émergent, a désormais de quoi attirer les investisseurs désireux de faire du chiffre. La question qui se pose est de savoir pourquoi la maroquinerie de luxe est un placement lucratif. Les réponses dans les lignes qui suivent :

Un marché de plus en plus attractif

La rentabilité des investissements dans la maroquinerie de luxe s’est faite remarquer dans un domaine clé, celui de la bourse. Il a été relevé que cet investissement devient plus lucratif qu’un achat immobilier quand bien même ce dernier se fait au cœur même de la capitale française.

Cette attractivité du marché de la maroquinerie de luxe s’explique par le caractère de plus en plus désirable des sacs à main de luxe. Ces derniers cultivent les intérêts des investisseurs et des passionnés en s’achetant souvent moins chers qu’à la revente. Les sacs griffés, qu’ils soient neufs ou de seconde main font l’objet de convoitise auprès des collectionneurs, encore plus lorsqu’ils appartiennent à la famille des accessoires rares. Parmi les marques les plus prisées, on retrouve la maison Hermès, Chanel ou encore Louis Vuitton.

De nombreux exemples d’attractivité

Les preuves ne manquent pas lorsqu’il s’agit d’appuyer le caractère lucratif de la maroquinerie de luxe. Parmi les sacs de luxe les plus recherchés du moment, on retrouve le Birkin d’Hermès et l’iconique 2.55 de Chanel. Cette dernière marque a aussi laissé derrière elle un autre marché prolifique vieux de 70 ans avec son célèbre sac matelassé, tellement recherché que son prix initial de 200 euros a aujourd’hui grimpé à 4600 euros. Le sac Boy de la même marque, né après le 2.55 de l’imagination et du talent incontesté du fameux Karl Lagerfeld fait aussi l’objet de spéculations financières et s’arrache entre les plus grands fans de mode.

La maroquinerie de luxe n’a donc pas fini de nourrir le marché du luxe et de gagner en rentabilité. Après tout, on parle d’un marché qui connait un taux d’inflation de 14% contre 10% seulement pour celui de l’immobilier. D’après certains spécialistes, cette attractivité reste même si la maroquinerie de luxe se veut plus que jamais être excessivement chère. Malgré des prix qui augmentent, les acheteurs ne sont en rien dissuadés, car leur conception même de l’achat change.

Il s’agit d’un investissement qui consiste à acheter cher aujourd’hui pour revendre encore plus cher après quelques années. Autant dire que la maroquinerie de luxe a gagné le statut de valeur sûre au même titre que la pierre.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business ici

Recommandé pour vous

A la Une
L’insatiable appétit des Chinois pour le luxe
Le peuple chinois possède décidément des ressources incroyables. Alors que le mo…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot décembre 2021
Malgré la propagation mondiale de la variante COVID-19 Omicron, c’était un…
A la Une
Interview de Didier Rivière: « L’entrepreneur doit avoir une intelligence pragmatique »
Photo © Didier Rivière Interview de Didier Rivière – Créateur et Propriétaire de…
A la Une
Revue du marché des ETF européens : Décembre – highlights
Les ETF domiciliés en Europe ont connu leur vingt-et-unième mois consécutif d&rs…
A la Une
Capital Group 2022 Outlook: Long-term perspective on markets and economies
Macro Perspectives Expect strong but slowing economic growth in 2022 High inflat…
A la Une
Quid du marché du luxe post-Covid-19 ?
Période de crise oblige, la plupart des consommateurs de tous horizons et statut…