La diversification : une opportunité dans un monde post-covid

3 novembre 2021

La diversification : une opportunité dans un monde post-covid

Alors que la planète entière a connu la plus grande pandémie jamais relevée, l’économie a été frappée de plein fouet et tout a été à réinventer. La plupart des entrepreneurs, quelle que soit la taille de leur société, n’ont eu d’autre choix que de s’adapter très vite, ou mettre la clé sous la porte. Ainsi, pour certains, la diversification est-elle apparue comme une solution pour tenter de rebondir, d’autant que de nouveaux besoins et marchés émergeaient, auxquels leurs compétences leur permettaient de répondre.

La diversification, pour sauver son entreprise durant la crise

Pour continuer à fonctionner et afin de ne pas licencier, nombre d’entreprises ont tenté le tout pour le tout dès le début de la crise sanitaire : s’adapter et diversifier ses activités. Ainsi, des distilleries, grands groupes ou plus petites entreprises, se sont-elles engagées dans la fabrication de gel hydroalcoolique. Certains acteurs de l’industrie textile se sont adaptés pour produire des masques de protection. D’autres se sont tournés vers l’export afin d’écouler leur production.

Un groupement de boulangerie marseillais ne pouvant plus fournir la restauration collective s’est tourné vers des entreprises. Le télétravail s’est développé et de nouvelles solutions ont été adoptées pour fournir des services à la clientèle : explosion de la vente à distance, nécessité pour les petits entrepreneurs d’avoir plus de visibilité sur internet et toucher de nouveaux clients. Ce ne sont que quelques exemples, permettant de souligner l’adaptabilité de l’entrepreneuriat face à de nouveaux paramètres.

Se diversifier, une solution pour un nouvel avenir post-covid

Il est à présent acquis que la crise est faite pour durer. Rien ne sera plus comme avant. Les demandes évoluent, les habitudes des consommateurs changent, les marchés aussi. Certaines entreprises l’ont compris et conserveront leur diversité, peut-être même abandonneront-elles certaines de leurs anciennes activités. Ainsi, il semblerait que la clé de la réussite pour les entreprises aujourd’hui soit la diversification. Les TPE-PME notamment, ont certainement tout à gagner à mettre plusieurs cordes à leur arc afin de traverser la tourmente sans encombre.

Prendre en compte les nouveaux besoins des clients

Afin de ne pas rater le coche, il est primordial de cibler précisément les nouveaux besoins de sa clientèle et de l’élargir. Quelles sont ses attentes, aujourd’hui ? Ce ne sont peut-être plus les mêmes qu’hier. Si l’entreprise est en mesure d’y répondre, elle est gagnante. Si elle décide d’aller au-delà de son actuelle activité pour aller chercher de nouveaux marchés, elle est gagnante également. Dans cette perspective, elle doit s’assurer de posséder l’expertise nécessaire, ou l’acquérir. Et utiliser les compétences nécessaires de personnel, ou les lui faire acquérir. Ses salariés seront probablement très motivés à l’idée de relever un nouveau challenge.

Adapter ses stratégies et restructurer, pour aller vers un nouveau modèle

Dématérialiser les process, trouver des partenaires, former leurs collaborateurs à de nouvelles compétences, les entreprises innovantes ne reculent devant rien. Les dirigeants n’hésitent pas à mettre la main à la pâte s’il le faut. Certains grands groupes comme Ford, General Motors ou Tesla, ont ouvert des chaînes de production de respirateurs sur demande des États-Unis. Ils resteront dans leur secteur et ne pérenniseront probablement pas cette activité annexe.

En revanche, de plus petits sites conserveront peut-être, à terme, leur nouvelle branche d’activité, en complément de l’ancienne ou en remplacement complet. Bien sûr, il est à espérer que la demande en masques de protection diminue dans quelque temps. Mais dans l’intervalle, leur production constitue une aubaine pour ceux qui les produisent. Bien sûr, le télétravail ne durera pas éternellement. Mais l’habitude est prise, et il est probable que certaines tâches restent délocalisées, ce qui entraînera forcément une restructuration des services.

Une nécessaire réorientation ou reconversion des salariés

Évidemment, les salariés vont devoir suivre le mouvement, accepter d’entreprendre une formation professionnelle voire, une reconversion pour aller vers un nouveau type de poste. C’est parfois à ce prix qu’ils pourront conserver leur emploi. Pour certains, ce sera vécu comme une chance. En effet, nombreux sont ceux qui manifestent le désir d’effectuer des changements dans leur vie. L’intérêt de l’employeur sera de susciter et exploiter l’enthousiasme de ses salariés, toutes leurs facultés et compétences. Cela, afin de les optimiser et permettre à son entreprise d’aborder le virage tout en douceur pour un changement gagnant.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business ici

Recommandé pour vous

Inside
L’échec professionnel : un incontournable pour construire son histoire
L’échec professionnel se conçoit autant dans le cadre du travail que dans vos te…
Inside
Les 6 clés pour préparer une bonne stratégie de fidélisation client
Pour accroitre son chiffre d’affaires, de nombreux facteurs déterminent les perf…
Inside
La semaine de quatre jours : une fausse bonne idée ?
L’évolution de l’organisation du travail implique aussi et surtout de se focalis…
Inside
Grand Paris Express : un chantier à l’écoute de la société
Mêlant gros œuvre, aménagements et équipements, les chantiers du GPE se caractér…
Inside
Grand Paris Express : l’aventure continue
Le Grand Paris Express, plus grand projet urbain d’Europe, est devenu une réalit…
Inside
Le moral de la jeunesse est en berne
La situation des jeunes s’est considérablement dégradée en 2021. Les jeunes souf…