Femme leader : N’ayez plus peur de vous-même !

Dans l’entreprise, les femmes s’affirment de plus en plus et, bien qu’encore minoritaire, leur nombre croit aux postes stratégiques. Si certaines d’entre elles vont jusqu’à influencer et motiver les autres collaborateurs, l’image du leader reste le plus souvent associé à la masculinité. Pourtant, le leadership n’est ni une question de sexe ni une position hiérarchique. Les femmes qui osent et qui se font confiance ont toute leur chance pour développer les qualités d’un leader et pour réussir à atteindre leurs objectifs professionnels. Zoom sur le leadership au féminin.

Leadership : les femmes aussi !

Contrairement à une idée largement répandue, le leadership n’est pas lié au poste occupé dans l’entreprise. Être leader s’apprécie comme une posture, une façon d’évoluer parmi les autres collaborateurs, quel que soit son niveau hiérarchique. Le leader s’impose par sa présence, sa force de proposition, sa capacité à convaincre et à obtenir l’adhésion. Il est proactif dans son service, dans l’entreprise mais aussi, de manière plus générale, sur son cœur d’activité.

Il s’appuie sur son réseau, qu’il entretient et sollicite pour se motiver, créer une émulation, et réussir dans ses projets. Or le relationnel est souvent au cœur de l’activité des hommes. Instinctivement, ils aiment à se regrouper et, surtout, ils n’hésitent pas à se servir de leur réseau.

Au côté de leurs homologues masculins, les femmes sont de plus en plus nombreuses à accéder elle-aussi à de hautes fonctions dans les entreprises. Toutefois, même si elles nouent également des relations, un pan de leur personnalité, souvent le fruit d’un phénomène sociétal, les poussent à plus d’autonomie, à agir en solitaire. Leur réseau peut être moins étendu et/ou moins sollicité, ce qui impacte leur leadership et peut aller jusqu’à remettre en cause leur légitimité.

Ces stéréotypes sexués sont aujourd’hui en passe d’être dépassés. Toutes aussi compétentes, motivées et combatives même, les femmes qui occupent ou visent des postes à responsabilité en entreprise peuvent acquérir et accentuer leur leadership grâce à des formations dédiées, qu’elles sont de plus en plus nombreuses à plébisciter.

Accroitre son leadership en tant que femme

Que l’on jouisse d’un leadership naturel très fort ou moins affirmé, travailler ce potentiel reste profitable pour nourrir ses ambitions professionnelles mais aussi à des fins de développement personnel.

Travailler sur soi-même

Pour réussir à tenir la position de leader, il faut avant tout être épanouie et rester soi-même. Un bon leader doit croire en lui et s’assumer. Cela ne signifie pas qu’il ne faille jamais douter, mais savoir rebondir, être en capacité de se remettre en question tout en cherchant des solutions pour s’améliorer.

Les sessions de développement personnel sont un moyen de mieux se connaître soi-même, de faire le point sur ses atouts et ses faiblesses, pour mieux s’en servir auprès de son équipe et au sein de l’entreprise. L’objectif étant de pouvoir dégager de la sérénité et de gagner en efficience.

Développer son réseau et s’en servir

Compétence et motivation sont indispensable pour accéder à un poste à responsabilité. Mais pas toujours suffisants. C’est un fait : le réseau reste un facteur décisif.

En gagnant en assurance, il devient plus facile d’aller vers les autres pour faire grandir son réseau. La réciproque est vraie : en dégageant une image positive, les autres sont plus enclin à venir vers soi. La triangulaire développement personnel – réseau – réussite prend alors tout son sens.

La notion de réseau n’a pas de limites

 Le leader nourrit son réseau au sein même de son service, mais aussi de l’entreprise en général, de son secteur d’activité et même au-delà. On parle de réseau inter-niveau et trans-sectoriel.

Le leader voit en principe plus grand et s’attache à développer aussi son réseau depuis sa sphère privée, au sein de sa famille, de ses voisins, de ses amis, dans ses loisirs… pour trouver le bon interlocuteur au bon moment, être en veille, maitriser et influencer les décisions.

Le réseau est quelque chose qui se travaille. Il s’agit d’entretenir des contacts réguliers avec ses connaissances et d’établir une relation gagnant-gagnant en sachant donner (du temps, de l’écoute, un service…) pour recevoir.

Ce dernier point est essentiel. Pour une femme qui souhaite asseoir son statut de leader, l’enjeu est aussi de prendre suffisamment confiance en elle pour solliciter l’accompagnement des membres de son cercle d’influence, sans pour autant s’oublier, renier sa personnalité, sa soif d’autonomie et son libre arbitre.

Être reconnue comme un leader au sein de l’entreprise est désormais une réalité pour les femmes. Pour révéler et assumer leur leadership, il est essentiel qu’elles osent et n’aient plus peur d’elles-mêmes. Adopter la posture d’un leader incontesté est à leur portée dès qu’elles le décident, grâce à des formations et à l’appui de leur réseau personnel et professionnel.

Retrouvez l’ensemble de nos articles ici

Retour haut de page