Diversifier son portefeuille, est-ce vraiment nécessaire ?

Diversifier son portefeuille, est-ce vraiment nécessaire ?

25 août 2021

La réponse courte : mieux vous répartissez vos investissements sur différents actifs, moins ils sont susceptibles de subir une perte. Ou en d’autres termes, vos pertes globales seront probablement moins sévères. Un portefeuille diversifié, c’est un peu comme un régime nutritif… Pour rester fort, votre corps a besoin d’une variété de nutriments allant des protéines, des légumes et des fruits aux glucides. Et au sein de chacun de ces groupes d’aliments, différents aliments offrent différentes vitamines. Les carottes sont pleines de vitamine A, tandis que le brocoli est une bonne source de fibres, de protéines et de fer. Plus votre alimentation est variée, plus vous serez exposé aux nutriments. 

Un concept similaire s’applique à l’investissement. Pour une stratégie d’investissement à long terme, non seulement cela peut être une bonne idée de répartir vos investissements sur différentes classes d’actifs, comme les actions, les obligations, etc., mais vous pouvez également diversifier au sein de chaque classe, et entre les pays, les devises, et le temps.

Cependant, la diversification n’est pas une panacée ni une garantie. De la même manière qu’une alimentation équilibrée ne vous protégera pas de tomber malade, avoir un portefeuille diversifié ne signifie pas que vos investissements ne chuteront jamais. La diversification est simplement une stratégie qui peut vous aider à éviter que les pertes ne soient aussi graves qu’elles pourraient l’être autrement, et qui a le potentiel de contribuer à réduire la volatilité de vos rendements.

A quoi ressemble un portefeuille diversifié ?

Le choix ne manque pas quant à l’endroit où vous pouvez investir votre argent. En plus des actions et des obligations, il existe des fonds du marché monétaire, de l’immobilier, des matières premières, des actions privées, etc. De plus, au sein de chaque catégorie d’investissement, vous pouvez placer votre argent dans différentes sociétés, secteurs industriels, zones géographiques et devises.

Avec un portefeuille diversifié, l’idée est que plus votre collection de classes d’actifs et de fonds est variée, mieux elle pourra atténuer les pertes. Les marchés ont tendance à fonctionner par cycles, et différents marchés peuvent monter ou descendre à des moments différents. En théorie, un portefeuille diversifié peut aider vos investissements, donc si quelques marchés prennent un coup un an, d’autres parties de votre portefeuille pourraient continuer à croître.

Pourquoi la diversification est-elle importante ?

Dans le meilleur des cas, vous pouvez minimiser vos risques et maximiser vos récompenses. Disons que vous êtes un investisseur qui a décidé de mettre 100% de votre portefeuille d’investissement en actions. Les actions ont tendance à être une classe d’actifs plus volatile qu’une classe plus conservatrice comme les obligations. Une année, vous pourriez voir votre investissement augmenter de 20 %, et l’année suivante, il pourrait diminuer d’un tiers, et la troisième année, il pourrait augmenter de 15 %. 

À l’inverse, si 100 % de votre portefeuille est en obligations, il se peut qu’il ne diminue pas beaucoup d’une année à l’autre, mais qu’il ne progresse pas beaucoup non plus. De même, l’économie d’un pays peut connaître un boom la même année qu’un autre connaît un effondrement.

Une année, vous pourriez voir les marchés pétroliers en Asie subir un ralentissement, et la même année, le marché immobilier en Europe pourrait connaître un boom. Si vous avez réparti votre investissement sur une variété de types d’actifs, de marchés et de régions, vos investissements pourraient avoir de meilleures chances de croître globalement ou sur des marchés baissiers majeurs, évitant ainsi des pertes importantes. Le processus de répartition de vos investissements de cette manière s’appelle l’allocation d’actifs. L’objectif d’un portefeuille diversifié est de mieux gérer le risque.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business ici

Recommandé pour vous

A la Une
Quel avenir sans Gulf Stream ?
Deux études parues cette année dans la renommée revue scientifique Nature ont ra…
A la Une
Redistribution des richesses : et si l’exemple venait de la Chine
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la chine semble en passe de devenir u…
A la Une
Neutralité carbone : l’objectif de la Chine d’ici 2030 et 2060
Photos © Reyl Par Daryl Liew, CIO chez Reyl Singapore  Le président Xi Jinping a…
A la Une
Toxicité des dirigeants: un fléau en pleine expansion
La vie au travail est de plus en plus confrontée à la présence de leaderships to…
A la Une
Travailler quatre jours par semaine, payé cinq : pourquoi doit-on l’envisager ?
C’est une entreprise de Nouvelle-Zélande qui a lancé un pavé dans la mare …
A la Une
Et si on osait enfin se faire plaisir professionnellement
Il y a encore 50 ans, dès la fin de nos études on signait un contrat d’embauche …