Le corps humain deviendrait-il la nouvelle interface de commande du marketing digital ?

10 mars 2022

Le corps humain deviendrait-il la nouvelle interface de commande du marketing digital ?

Tout évolue à la vitesse de l’éclair ! En particulier dans le domaine du marketing et des possibilités qu’offre le numérique en matière d’interface avec le corps humain !  Vous pourrez bientôt faire des essayages virtuels de vêtements dans des boutiques en ligne mais aussi commander facilement des ordinateurs en effectuant des gestes dans l’espace… Vous pourrez donner des ordres à des équipements de domotique directement avec votre voix et même… payer avec votre corps ! Nous vous proposons de faire un petit tour des dernières évolutions technologiques dans ce domaine.

Explosion de la reconnaissance faciale dans les transports

Elle est déjà utilisée dans les aéroports car elle permet de diminuer le temps d’attente durant la vérification des passeports et des billets. À Lyon Saint-Exupéry, on peut déjà gagner une demi-heure sur l’ensemble du processus de vérification si le voyageur a fait le choix d’activer MONA, un assistant 100 % numérique que l’on trouve sur l’application Lyon et Aéroport : à partir de ce logiciel, un double biométrique est créé qui va subir les tests et vérifications à votre place. Il suffit de lier sa carte d’embarquement avec ce « jumeau numérique » pour que l’ensemble du processus se mette en place : les portes s’ouvrent automatiquement devant vous et vous n’avez plus besoin de présenter vos documents officiels aux autorités.

Des vêtements virtuels à votre taille !

C’est une nouveauté technologique qui annonce une révolution : la réalité augmentée va vous permettre d’essayer puis commander en ligne des vêtements qui vont s’adapter exactement à vos mensurations. Prada, entre autres, est sur les rangs pour proposer cette technologie 3D à leurs clientes : la puissance des ordinateurs et de l’intelligence artificielle permette même de simuler les mouvements du corps et la façon dont le vêtement va s’adapter.

Dès à présent, la société Maybelline spécialisée dans les cosmétiques vous permet d’essayer différents maquillages en téléchargeant simplement une image de votre visage : vous pouvez ainsi tester des fards à paupières mais aussi des fonds de teint et des rouges à lèvres en associant les différents produits comme vous le souhaitez.

La biométrie et le paiement automatique

Jusqu’à présent, il fallait entrer un code confidentiel pour valider un achat réalisé avec une carte de paiement (Visa, Mastercard, Gold, American Express…). Puis la crise sanitaire mondiale due à la Covid est arrivée et a fait exploser les paiements « sans contact » dans les magasins : il suffit d’approcher sa carte du lecteur pour que le débit soit autorisé. Malheureusement, avec cette méthode simple, si quelqu’un de mal intentionné récupère votre carte de paiement il peut effectuer de nombreux achats.

Avec le paiement biométrique, la sécurité est maximale puisqu’on va en général utiliser votre empreinte digitale comme système de vérification puis de validation. BNP Paribas a déjà innové en 2021 puisque la banque propose ce type de carte de paiement sous le nom de Visa Premier : il suffit de poser un doigt sur la carte puis de l’approcher du terminal de paiement. C’est tout !

Et vous pouvez même effectuer des achats bien au-delà des 50 euros initialement prévus dans la technologie sans contact. D’autres sociétés se sont engagées dans la voie du paiement biométrique comme Alibaba qui utilise une caméra 3D pour scanner et reconnaître le visage de son client. Aux Etats-Unis, Whole Food Market propose de payer les achats en plaçant simplement la paume de sa main sur un terminal sécurisé.

Commander des appareils avec sa voix !

Les assistants vocaux sont en quelque sorte les vedettes actuelles de la révolution numérique. Aujourd’hui, plus de la moitié des Français les utilisent que ce soit grâce à un smartphone ou directement avec les équipements que vendent les marques comme Google, Apple ou Amazon.

En leur parlant simplement à haute voix, ces appareils de haute technologie peuvent diffuser la musique ou les films que vous souhaitez, vous donner les informations en temps réel mais aussi les horaires de train, d’avions, de bus ou composer un numéro de téléphone à votre place…

Vous pouvez également commander les équipements de domotique comme allumer certaines lampes suivant les pièces et régler finement la luminosité, baisser ou augmenter la température de votre logement, ouvrir automatiquement la porte du garage… Bref, on se dirige vers une disparition progressive des claviers et autres souris pour les remplacer par des commandes vocales beaucoup plus souples et qui ne nécessitent quasiment aucun apprentissage pour faire fonctionner des appareils complexes.

Nous ne sommes qu’à l’aube d’une véritable révolution qui va permettre à un grand nombre de personnes de profiter d’équipements facilitant la vie quotidienne sans avoir besoin d’un apprentissage poussé pour les faire fonctionner : c’est tout simplement le corps humain qui deviendra l’interface de commande, que ce soit par les gestes, la voix, les lignes du visage ou les empreintes digitales… Finalement c’est simple, non ?

Retrouvez l’ensemble de nos articles Digital & Social Media

Recommandé pour vous

A la Une
La lassitude des followers signe-t-elle le déclin du marketing d’influence ?
Le marketing d’influence constitue un levier de communication très intéressant. …
A la Une
L’empathie au travail : une vertu en déclin
Dans le milieu professionnel, émotion et travail paraissent souvent comme incomp…
A la Une
Le digital redistribue les cartes du marché du luxe chinois
La Chine était le principal client des industries du luxe. La pandémie aura perm…
A la Une
Comment établir une Brand Voice sur les réseaux sociaux ?
Vous souhaitez faire rayonner votre marque à travers les réseaux sociaux ? Propo…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot avril 2022
Ce fut un autre mois difficile, les marchés mondiaux du crédit étant en baisse, …
A la Une
Ce qui fait fuir les salariés dans une entreprise
Mauvais management, manque de liens sociaux, de flexibilité dans les horaires de…