Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot décembre 2021

16 janvier 2022

Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot décembre 2021

  • Malgré la propagation mondiale de la variante COVID-19 Omicron, c’était un mois à risque
  • La reconnaissance par la Réserve fédérale (Fed) du fait que l’inflation est généralisée et probablement pas transitoire a contribué à la vente de Treasuries
  • Les marchés européens du crédit sont parvenus à dissiper les inquiétudes liées à la variante Omicron en décembre, les spreads IG et HY s’étant resserrés après la publication d’informations selon lesquelles la nouvelle variante semblait moins dangereuse que les précédentes
  • Les marchés émergents (EM) ont généré des rendements positifs ce mois-ci (à la fois HY et IG) malgré les incertitudes persistantes imposées par la variante Omicron

En outre, veuillez consulter ci-dessous la mise à jour du marché du crédit pour les États-Unis, l’Europe et les marchés émergents:

US

Malgré la propagation mondiale de la variante Omicron du COVID-19, le mois de décembre a été marqué par le goût du risque. Les actions, les obligations à haut rendement (HY) et le pétrole ont tous enregistré des gains importants ce mois-ci. Au sein des titres à revenu fixe, les obligations à haut rendement et les prêts ont généré des rendements positifs importants, tandis que les bons du Trésor et les obligations d’entreprise de qualité ont reculé. Le mois a commencé plus faiblement dans le secteur HY, les nouvelles émissions pesant sur le marché. Après l’arrêt des nouvelles émissions en prévision du ralentissement typique des vacances, et après que les premières données en provenance d’Afrique du Sud aient indiqué que la variante Omicron était plus contagieuse – mais moins mortelle – que les variantes précédentes, la crainte des investisseurs s’est apaisée et les spreads se sont resserrés de manière significative.

La reconnaissance par la Réserve fédérale (Fed) du fait que l’inflation est généralisée et probablement pas transitoire a contribué à la vente de Treasuries. Nous avons assisté à d’importantes émissions d’IG, les entreprises ayant avancé leurs plans de financement en raison des hausses de taux potentielles en 2022. Nous pensons que la pression exercée sur les taux d’intérêt en fonction du cycle de hausse de la Fed et de l’assouplissement prévu aura une incidence sur la forme de la courbe du Trésor américain – plus il y aura de hausses, plus la courbe sera plate.

Europe

En décembre, les marchés européens du crédit sont parvenus à dissiper les inquiétudes liées à la variante Omicron du COVID-19. Les spreads se sont resserrés dans les secteurs de l’investissement et du haut rendement après la publication d’informations selon lesquelles la nouvelle variante semblait moins dangereuse que les précédentes. Selon nous, le resserrement des spreads semble justifié, car les entreprises disposent désormais de liquidités. Nous pensons que les rendements sont favorables à l’investissement dans le crédit. Avec le ralentissement saisonnier prévisible en décembre, les investisseurs ont renforcé leurs réserves de liquidités pour faire face aux dernières semaines de l’année où les liquidités étaient plus faibles, ce qui leur permet de déployer rapidement des capitaux lorsque de nouvelles opportunités se présentent. Le contexte macroéconomique a continué de présenter une image mitigée. L’inflation est restée élevée, ce qui a incité la Banque centrale européenne (BCE) à annoncer qu’elle réduisait son programme d’achat d’urgence en cas de pandémie, qui prendra fin en mars. Cependant, la BCE s’est engagée à maintenir son programme plus large d’achat d’actifs, tout en laissant les taux d’intérêt inchangés à moyen terme.

ME

Les marchés émergents (ME) ont généré des rendements positifs ce mois-ci malgré les incertitudes persistantes imposées par la variante Omicron du COVID-19. Les obligations à haut rendement et les obligations d’entreprise de qualité ont affiché des gains en décembre, grâce au sentiment des investisseurs qui s’est amélioré à mesure que les craintes liées à d’éventuels blocages s’apaisaient et que la variante était, selon de nombreuses sources, moins mortelle que celles qui l’avaient précédée. En Amérique latine, le Brésil a mis aux enchères avec succès plusieurs sites pétroliers en eaux profondes, marquant ainsi un tournant dans le programme gouvernemental de concessions d’infrastructures et de ressources naturelles. En Turquie, l’inflation a atteint son niveau le plus élevé depuis près de vingt ans, la gestion économique du président Erdogan continuant à faire grimper les prix à la consommation.

L’une des plus grandes surprises pour les marchés émergents en 2022 est de savoir combien de temps la Chine maintiendra sa politique de « zéro COVID », car les contrôles stricts en Chine influencent les marchés mondiaux. Après le fort ralentissement de la Chine l’année dernière, il y a un espoir que la position de la Chine s’assouplisse après les Jeux olympiques de février, ce qui pourrait stimuler la consommation et aider à stabiliser l’économie. Toutefois, il est également possible que des mesures de confinement strictes et des frontières fermées soient maintenues jusqu’à la fin de 2022, ce qui pourrait prolonger les goulets d’étranglement de l’offre et maintenir l’inflation mondiale à un niveau élevé.

Retrouvez l’ensemble de os article Business

Recommandé pour vous

A la Une
Comment dynamiser votre communication B2B sur Linkedin ?
Aujourd’hui, Linkedin est la plateforme professionnelle la plus utilisée dans le…
A la Une
BlackBerry : la descente aux enfers semble terminée
BlackBerry est au sommet de sa gloire dans les années 2000.  La marque lége…
A la Une
Le métavers : le prochain grand saut technologique
Un monde parallèle dans lequel vous pouvez entrer grâce à un casque de réalité v…
A la Une
Actualité sur les semi-conducteurs : nouvel épisode
Par Chris Gannatti, Global Head of Research, WisdomTree Nous avons récemment écr…
A la Une
L’avenir du conseil financier — l’homme et la machine: l’opinion de la clientèle sur...
Par Christophe Collet, Senior Sales Executive, Vanguard L’augmentation des offre…
A la Une
Portrait du Chef Bertrand Jeanson
Photos Bertrand Jeanson © Château Brachet Bertrand Jeanson a une passion pour la…