Des conséquences de grande ampleur dans le monde entier

7 mars 2022

Des conséquences de grande ampleur dans le monde entier

Par Tatjana Greil Castro, co-responsable des marchés publics chez Muzinich & Co.

Bien que nous ayons maintenu une position nettement sous-pondérée en actifs russes, nous avons pris la décision de supprimer toute exposition à la Russie. Le marché a été relativement illiquide pour les actifs russes, mais nous pensons que l’imprévisibilité de la situation a augmenté la probabilité de ne pas pouvoir vendre ces positions ultérieurement. Nous nous attendons à ce qu’il y ait davantage de vendeurs lorsque d’autres investisseurs adopteront une position similaire, étant donné le nuage d’incertitude et l’odeur d’agression souveraine, et nous nous attendons à ce que la base d’acheteurs et les teneurs de marché de ces obligations se réduisent encore plus

La liquidité des noms liés à la Russie a pratiquement disparu. Nous voulions profiter du peu de liquidités restantes en pensant qu’elles s’assècheraient dès que les couvertures seraient mises en place. Cette crainte se concrétise aujourd’hui et pourrait s’intensifier, car les banques renoncent à effectuer des transactions sur les titres russes, les fournisseurs d’indices excluent les titres russes et peu ou pas d’acheteurs interviennent pour prendre le relais

Outre le coût en vies humaines, les conflits ont également un impact sur l’environnement : la destruction des infrastructures urbaines entraîne des fuites de gaz et d’eau ainsi que la contamination de l’eau, la destruction de monuments culturels et la possibilité terrifiante d’une catastrophe nucléaire. Une fois qu’un conflit est terminé et que la reconstruction commence, il y a également un effet d’entraînement sur les ressources naturelles, car la demande de matières premières augmente fortement

Avec la tendance croissante à l’amélioration des normes environnementales, sociales et de gouvernance dans les portefeuilles (davantage de fonds étant classés comme relevant de l’article 8 en vertu de la directive sur la finance durable de l’Union européenne), l’éthique sur la détention de sociétés telles que les producteurs de pétrole et de gaz russes dans l’environnement géopolitique actuel est de plus en plus discutable. Dans le même temps, d’autres organisations fondées sur les critères ESG, telles que les Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies, examinent les conséquences de la situation pour leurs signataires

Les problèmes de chaîne d’approvisionnement que nous avons déjà connus en raison du Covid, du changement climatique et de l’adaptation au climat pourraient être exacerbés. L’inflation, déjà préoccupante, risque d’augmenter encore ou du moins de rester élevée plus longtemps. La hausse des prix du pétrole, du gaz et des matières premières devrait avoir un impact général sur les fondamentaux des entreprises, car les coûts d’exploitation augmentent et les marges sont sous pression

Des entreprises telles que les constructeurs automobiles mondiaux qui vendent des voitures en Russie, et les opérateurs de télécommunications qui ont des offres en Russie, pourraient également être touchées. Même si ces entreprises sont généralement bien diversifiées sur le plan géographique, elles ont déjà fait preuve d’une grande volatilité en raison de l’impact de la crise sur leurs activités. Nous continuons donc à évaluer la situation et l’impact sur les positions de nos portefeuilles

Nous continuerons à nous concentrer sur la recherche de bonnes sociétés aux fondamentaux solides qui, selon nous, seront en mesure d’assurer le service de leur dette, tout en faisant notre possible pour préserver le capital de nos clients

Retrouvez l’ensemble de nos articles Business

Recommandé pour vous

A la Une
BlackBerry : la descente aux enfers semble terminée
BlackBerry est au sommet de sa gloire dans les années 2000.  La marque lége…
A la Une
Le métavers : le prochain grand saut technologique
Un monde parallèle dans lequel vous pouvez entrer grâce à un casque de réalité v…
A la Une
Actualité sur les semi-conducteurs : nouvel épisode
Par Chris Gannatti, Global Head of Research, WisdomTree Nous avons récemment écr…
A la Une
L’avenir du conseil financier — l’homme et la machine: l’opinion de la clientèle sur...
Par Christophe Collet, Senior Sales Executive, Vanguard L’augmentation des offre…
A la Une
Portrait du Chef Bertrand Jeanson
Photos Bertrand Jeanson © Château Brachet Bertrand Jeanson a une passion pour la…
A la Une
L’avenir du conseil financier — l’homme et la machine: l’opinion de la clientèle sur...
Par Christophe Collet, Senior Sales Executive, Vanguard L’augmentation des offre…