Comment vous adapter rapidement à vos nouvelles responsabilités ?

Comment vous adapter rapidement à vos nouvelles responsabilités ?

16 mars 2021

Prendre un nouveau poste est l’une des choses les plus excitantes d’une carrière professionnelle. Pourtant, c’est également un moment éprouvant, pouvant être source de stress. Nouvelle entreprise, nouvelles responsabilités, nouveaux collègues… En effet, débuter à un nouveau poste nécessite un certain temps d’adaptation. Découvrez 5 réflexes à adopter pour une prise de poste réussie.

Apprenez à connaître votre nouveau responsable

Votre cadre professionnel évolue et votre patron aussi. Vous devez donc chercher à comprendre comment ce dernier travaille, comment il communique et ce qu’il attend de ses collaborateurs. Préfère-t-il les réunions générales ou les entrevues individuelles ? Prête-t-il attention à la vision d’ensemble ou s’attache-t-il aux moindres détails ? Comprendre ces éléments vous permettra d’éviter de mauvaises situations. Pour vous adapter rapidement à votre nouveau poste, montrez-vous proactif et proposez-lui de le rencontrer pour discuter de tout cela. Un entretien individuel est le meilleur moyen de vous aider à saisir qu’il attend de vous en tant que collaborateur et de définir des objectifs précis.

Anticipez le changement

Prendre un nouveau poste n’est jamais facile. Il est primordial de savoir s’adapter à un nouvel environnement et d’être opérationnel le plus rapidement possible. La chose est rendue encore plus ardue si vous êtes resté très longtemps dans une même entreprise. Même les plus expérimentés admettront qu’il est compliqué de recommencer à zéro. Cependant, si vous parvenez à anticiper ce qui vous attend, la transition se fera plus en douceur. Une prise de poste implique de nouveaux process, de nouvelles relations ainsi que de nouvelles attentes. Assurez-vous de garder une attitude positive et ouverte.

Posez des questions

Pour favoriser une bonne adaptation, rien de tel que de s’intéresser en profondeur à son nouvel environnement de travail. Les employeurs ont souvent tendance à croire que les employés sont des voyant(e)s, voire qu’ils savent déjà tout. Naturellement, c’est loin d’être le cas. Ne gardez pas vos questions pour vous par peur de déranger ou de faire mauvaise impression. Au contraire, vos questions montreront votre vif intérêt à l’égard de votre nouvelle entreprise et de vos nouvelles responsabilités. Assurez-vous d’identifier les personnes les mieux placées pour vous renseigner et prenez des notes. Pour cela, utilisez un ordinateur portable ou une chemise-accordéon pour être certain de vous y retrouver. De cette manière, vous pourrez relire vos notes le soir et intégrer les informations plus facilement. Si on vous propose de venir déjeuner au restaurant le midi, n’hésitez pas. Un cadre informel peut être un excellent moyen de poser vos questions de manière plus décontractée.


Rencontrez vos collègues

Aller à la rencontre des autres peut également vous aider à vous adapter rapidement. Les premières semaines, appliquez-vous à optimiser les moments de convivialité et de rencontres. Si l’on vous propose de prendre un café, de déjeuner au restaurant ou de participer à un afterwork, n’hésitez pas. Un cadre plus informel peut vous aider à vous sentir à l’aise et à faire connaissance avec vos nouveaux collègues. Tâchez de retenir le plus de noms possibles. Présentez-vous et poser quelques questions simples pour entamer la discussion. Vous pouvez par exemple demander quelles sont les fonctions précises et l’ancienneté de chacun. Le B.A-BA d’une bonne entente avec ses collègues : saluer le matin en arrivant et le soir en partant. Cela peut paraître normal mais beaucoup sont ceux qui, par timidité ou négligence, oublient cette règle simple de politesse. Apporter des viennoiseries le jour de son arrivée peut également permettre d’entamer la discussion avec vos collègues. Sympathiser avec ses collègues peut réellement vous aider à vous adapter plus rapidement à votre nouvel emploi.


Ne cherchez pas à être aimé à tout prix

Avoir de bonnes relations avec ses collègues est primordial. Pour autant, vous n’avez nullement besoin de vous entendre avec tout le monde. Si vous rendez trop central le fait d’être apprécié par tous, vous montrerez inconsciemment que vous êtes en demande et les personnes qui cherchent à être aimées à tout prix n’attirent généralement que peu de sympathie. Préférez plutôt une sorte de neutralité bienveillante. Celle-ci vous permettra de vous positionner en égal et de quitter le statut de « nouveau » plus rapidement.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

Recommandé pour vous

A la Une
Interview de Julie Huguet: « Ce qu’on appelle le freelancing est un mouvement, une manière...
Photos © Coworkees Julie Huguet – Co-Founder & CEO de Coworkees Internationa…
A la Une
Sommes-nous tous égaux face aux répercussions économiques du Covid-19 ?
L’impact du COVID-19 est, non seulement psychologique, mais aussi économiq…
A la Une
Les professions les mieux rémunérés en France sans le BAC
Bien que le BAC soit un diplôme important pour poursuivre des études universitai…
A la Une
Lightrock investit dans la société leader en solutions pour le climat South Pole
Avec un investissement de plusieurs millions d’euros, l’investisseur d&rsq…
A la Une
Classement 2021 des 6 pays ayant le meilleur système de santé au monde
Le début de l’année 2020 a été une épreuve pour le système de santé mondial face…
A la Une
Comment les marques peuvent-elles continuer à exister ?
La crise sanitaire de la Covid-19 a contribué à l’affaiblissement des lien…