Comment augmenter votre indice de bonheur ?

26 juin 2022

Comment augmenter votre indice de bonheur ?

Mesurer et augmenter le bonheur des collaborateurs constitue un enjeu de taille en vue de prévenir les risques de tout conflit social mais aussi de s’assurer du bien-être des employés au sein d’une entreprise. Ce bien-être est quant à lui un facteur essentiel tant à l’épanouissement personnel et professionnel des collaborateurs qu’à la productivité et au succès de tout établissement. Alors comment mesurer et augmenter votre indice de bonheur au travail ? Découvrez-le dans cet article !

Comment mesurer le bonheur en entreprise ?

Bien que la définition du bonheur au travail soit aussi le résultat d’un processus de réflexion propre à chaque entreprise, deux indicateurs principaux et applicables à toutes émergent : le niveau d’absentéisme ainsi que de turnover des employés.

  • Le taux d’absentéisme

Un fort taux d’absentéisme compte parmi les signes les plus révélateurs d’un mal-être général au travail, d’une politique managériale à faire évoluer ou encore d’un environnement de travail en besoin d’amélioration. Si une entreprise fait face à un haut taux d’absentéisme de la part de ses collaborateurs, il lui faut analyser ces absences afin d’en déterminer les raisons. Cette analyse doit ainsi être effectuée selon un angle purement professionnel et donc sans jugement envers les employés. Car c’est bien en saisissant les enjeux de ce mal-être au travail qu’un établissement, ou une personne peut y remédier.

Un environnement de travail bienveillant est bien évidemment propice à une augmentation du bonheur des collaborateurs et donc à une diminution du taux d’absentéisme.  

  • Le taux de turnover

Le taux de turnover est lui aussi un indicateur majeur des conditions de vie et du climat social d’une entreprise ainsi que de l’indice de bonheur des personnes qui y travaillent.

Si les générations précédentes étaient le plus souvent fidèles à leur employeur pendant de longues années, voire tout au long de leur carrière professionnelle, les générations actuelles sont bien plus volatiles.

  • À lire aussi : “Ce qui fait fuir les salariés en entreprise”

En effet, pour ces générations, travailler ne constitue plus seulement une source de revenu mais bien un chemin vers l’épanouissement et le bien-être professionnel comme personnel.

Comment augmenter votre indice de bonheur au travail ?

Le bonheur est essentiel au bien-être des collaborateurs et donc à leur efficacité et productivité au sein d’une entreprise. Retrouvez ci-dessous quelques conseils en vue de vous aider à augmenter votre propre indice de bonheur de même que celui de vos éventuels collaborateurs ;

  • Donner du sens à son travail

Parvenir à donner du sens à son travail doit être le fruit d’une démarche tant personnelle que collective. Personnelle car, en tant que salarié, vous devez être en mesure de prendre de la hauteur par rapport à votre travail et d’intégrer vos actions dans le “tout” collectif de l’entreprise. C’est souvent en appliquant cette vision que vous pourrez trouver de la légitimité au travail que vous effectuez. Démarche collective également car le RH ainsi que les managers doivent pouvoir mettre en lumière l’harmonie du travail effectué par chacun des employés afin de lui attribuer une seule et unique forme : le but commun à atteindre.

  • Favoriser les liens sociaux

Favoriser les liens sociaux au sein d’une entreprise constitue une des clés du bonheur au bureau. À cette fin, de nombreuses initiatives efficaces et peu coûteuses peuvent être mises en œuvre. Il peut par exemple s’agir d’organiser des événements d’entreprise ou encore de fêter les anniversaires des collaborateurs.

  • Améliorer l’aménagement des bureaux

Pour augmenter le bonheur en entreprise, il convient d’en améliorer l’environnement afin que les collaborateurs s’y sentent confortables. Vous pouvez ainsi penser à peindre les murs avec des couleurs chaleureuses ou à végétaliser les salles mais également à créer des espaces de détente ou de jeux permettant aux employés de se ressourcer ou de s’amuser.

Cette liste est loin d’être exhaustive et il existe de nombreuses autres manières de cultiver votre bonheur au travail. Et ce, qu’il s’agisse d’une démarche individuelle, en tant que salarié, ou d’une démarche coopérative en tant que manager en vue d’améliorer le bien-être de vos collaborateurs et d’augmenter ainsi leur productivité. Pour poursuivre votre lecture : “New Ways of Working (NWoW) : pourquoi les entreprises doivent-elles l’adopter ?

Retrouvez l’ensemble de nos articles Entreprises

Recommandé pour vous

A la Une
Metavers : Tout est à inventer
Si l’on ouvrait plus largement le champ des possibles dans le virtuel ? C’e…
A la Une
Muzinich & Co.: Corporate Credit Snapshot juillet 2022
Dans un revirement salutaire par rapport à juin, les marchés mondiaux du crédit …
A la Une
Votre portefeuille d’actions est-il sensible aux taux d’intérêt?
Par Dries Cornilly, Investment Manager, Asteria IM Déterminer si un portefeuille…
A la Une
Quand les compétences techniques et linguistiques ne suffisent plus
Ce n’est un secret pour personne : les employeurs recherchent de plus en p…
A la Une
Pourquoi dire non est-il si difficile ?
Savoir dire « non » avec tact est une compétence précieuse. En effet, le fait d&…
A la Une
Le smart working, nouvelle tendance RH
Les organisations et les cultures professionnelles changent, tout comme les faço…