Avez-vous le sentiment de manquer de temps pour faire ce que vous aimez ?

29 mai 2022

Avez-vous le sentiment de manquer de temps pour faire ce que vous aimez ?

Le sentiment de manque de temps est un facteur de stress désormais largement partagé parmi les salariés français et nombreux sont ceux qui se disent insatisfaits de la façon dont ils parviennent à équilibrer leurs vies professionnelles et privées. Pourquoi un tel sentiment et comment y remédier ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

La conciliation de nos vies

Vie professionnelle mais aussi vie de couple, de famille, associative, culturelle ou encore sportive, nous n’avons jamais eu autant de vies à réunir, mais aussi à réussir en une seule. Sources d’épanouissement personnel, ces vies peuvent toutefois s’imbriquer de façon parfois désordonnée, nous donnant alors une impression de manquer de temps afin de les vivres toutes pleinement. C’est alors que peut germer une impression de passer à côté de notre vie qui peut, sur le long terme, engendrer un épuisement nerveux.

Des exigences personnelles souvent trop élevées

Différentes causes peuvent expliquer ce sentiment d’échec. Tout d’abord, une exigence personnelle toujours plus élevée avec des projets d’épanouissement et de réussite souvent impossibles à atteindre. Il faut ainsi être le meilleur au travail et vivre une histoire d’amour hors du commun tout en étant socialement reconnu par le plus de personnes possibles. Or, la réalité est bien différente, avec des hauts mais aussi des bas. La deuxième cause pouvant générer ce sentiment frustrant de toujours manquer de temps réside dans la détérioration des conditions de travail. En effet, pour de plus en plus de salariés, il devient difficile de s’épanouir au bureau.  Il est donc essentiel de devenir plus conscients de notre propre temps et d’apprendre à ne rien faire.

Le temps que l’on a pour soi est désormais trop souvent devenu un temps de développement obligatoire. Ce temps libre ne l’est dès lors plus, rempli avec toujours plus de nouveaux objectifs à atteindre : apprendre à cuisiner, se muscler, bricoler ou encore jardiner. Se développe alors un sentiment que, plus notre temps libre augmente, plus les contraintes que nous nous imposons sont importantes, jusqu’à en devenir parfois insupportables.

Prendre le temps d’apprécier le temps

Alors comment faire pour parer à ce sentiment de toujours devoir courir après le temps ?

Voici quelques conseils afin de vous aider ;

Analyser votre relation au temps

Prenez le temps d’observer et d’analyser votre quotidien pendant plusieurs jours. Du lever au coucher et sans aucun jugement, relevez chacune de vos actions de même que leurs durées. Vous aurez dès lors un aperçu concret de ce que vous faites avec votre temps. Il s’agit d’un exercice intéressant en vue de cataloguer les éléments qui relèvent de votre bon vouloir ainsi que ceux relevant d’obligations auxquelles vous ne pouvez parer.

Définissez vos priorités

Votre temps libre est bien souvent insuffisant afin de pouvoir couvrir l’ensemble de vos tâches présentes comme futures. Il convient dès lors de les évaluer une par une et de définir vos priorités. Vous pouvez éventuellement établir des To Do List pour vous assister dans cette démarche.

Conciliez soigneusement vies privées et professionnelles

Être capable de poser des limites n’est pas chose facile pour tout le monde. D’autant plus lorsqu’il s’agit de les poser pour vous-même. Or, respecter votre temps libre mais aussi vous donner la liberté de ne rien faire pendant celui-ci, c’est vous respecter vous-même.

Autorisez-vous à prendre du temps pour vous

De nombreuses personnes considèrent le temps libre tel un luxe accessoire et parfois même non mérité. Ce temps, vous permettant de vous reconnecter à vous-même ainsi qu’à vos valeurs, est pourtant essentiel à votre bien-être. Il est donc primordial que vous vous accordiez du temps uniquement pour vous mais également que vous parveniez à en profiter pleinement et donc sans aucune culpabilisation.

La solution à ce sentiment de manque de temps permanent commence donc par une profonde remise en question additionnée d’une grande indulgence envers vous-même. Car c’est en vous délestant de cette pression constante que vous pourrez à nouveau apprendre à apprécier chacun des éléments de votre quotidien. 

Retrouvez l’ensemble de nos articles Leadership

Recommandé pour vous

A la Une
Un groupe d’institutions financières totalisant 31 000 milliards de dollars d’actifs appelle plus de...
Logo © CDP Certaines des entreprises ayant le plus grand impact environnemental …
A la Une
La méthode à suivre pour un week-end paresseux réussi
Le week-end est le moment tant attendu par la plupart d’entre nous pour décompre…
A la Une
Et, si la solitude était ce qui peut nous rendre heureux ?
Certains ne supportent pas de rester seuls, tandis que d’autres apprécient la so…
A la Une
Comment augmenter votre indice de bonheur ?
Mesurer et augmenter le bonheur des collaborateurs constitue un enjeu de taille …
A la Une
Ajouter la joie de vivre dans votre quotidien de dirigeant
Ajouter de la joie de vivre dans le quotidien professionnel est essentiel au bie…
A la Une
La dette privée dans le contexte actuel du marché
Par Kirsten Bode, Co-Head of Private Debt, Paneuropa, Muzinich & Co. Le terr…