Réussir sa reconversion professionnelle malgré la crise

24 février 2021

A cause de la crise sanitaire liée au Covid-19 le taux de chômage a littéralement explosé en France. La situation économique, de plus en plus fragilisée par la pandémie, a poussé de nombreuses personnes à changer leurs objectifs professionnels.

La reconversion professionnelle est aujourd’hui la solution idéale pour changer de métier, de secteur et de style de vie. La pandémie incite les salariés à se reconvertir pour avoir une situation professionnelle plus stable et pour améliorer leur niveau de vie. Changer de métier est une décision personnelle qui ne doit jamais être prise à la légère.

Pourquoi se reconvertir durant la pandémie

La reconversion professionnelle ne date pas d’hier. La crise sanitaire a poussé des milliers de salariés en France à se fixer de nouveaux objectifs professionnels et à franchir le pas. La reconversion professionnelle est aussi un excellent moyen d’anticiper le licenciement ou la faillite d’une entreprise.

Le Covid-19 a causé la fermeture de nombreux bars, restaurants et commerces. Des centaines de milliers de français se sont retrouvés sans activité professionnelle, au chômage partiel ou en télétravail. Les périodes de confinement ont été aussi des périodes propices à la réflexion. Les motivations qui poussent les français à se reconvertir professionnellement sont nombreuses. Réussir ce projet durant cette période de crise est le plus important !

Comment réussir sa reconversion à l’ère du Covid-19?

Bien que la reconversion professionnelle soit une démarche un peu compliquée, elle est accessible à tout le monde. En effet, les salariés qui optent pour une reconversion professionnelle sont issus de différents secteurs. Le gouvernement encourage les salariés à sauter le pas. Le plan de relance gouvernemental a permis de renforcer les dispositifs qui facilitent cette démarche. Plus de 2 milliards d’euros ont été prévus pour ce plan de relance durant la période allant de 2020 à 2022.

Mais comment réussir cette démarche même lorsque les changements dus à la reconversion sont radicaux ? Telle est la question la plus importante ! Vous avez plusieurs idées de projets ? Si vous souhaitez minimiser les risques liés à la reconversion, vous pouvez choisir une rupture conventionnelle. Cette solution vous permet de négocier les conditions de votre départ si vous occupez actuellement un poste.

Il est également possible de travailler à mi-temps et de consacrer son temps libre au développement de son projet de reconversion professionnelle. Une étude publiée sur VISIPLUS ACADEMY révèle que plus de 48 % des français actifs sont intéressés par la reconversion professionnelle. 17 % d’entre eux ont déjà sauter le pas. 54 % des personnes intéressées par un nouveau projet sont de 25 à 34 ans et 56 % sont parmi les 35 – 44 ans.

Parmi les principales raisons évoquées, on peut citer : la dégradation du niveau de vie, l’ennui et le manque de sens, le chômage, l’inquiétude quant à l’avenir, les mauvaises conditions de travail et le licenciement. Un projet de reconversion professionnelle permet de changer de secteur d’activité, d’apprendre un nouveau métier et/ou de devenir indépendant en créant sa propre entreprise.

Parmi les freins qui empêchent les salariés français de sauter le pas et de se reconvertir : la crainte de l’échec et de l’insécurité financière, le manque de confiance en soi, le manque de compétences. D’où l’importance de se former en permanence !

Le compte personnel de formation

Le Compte Personnel de Formation, communément appelé CPF, est un compte qui vous permet de vous former et de monter rapidement en compétences. Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi ou jeune sorti sans qualification, vous pouvez bénéficier de ce dispositif pour suivre une ou plusieurs formations qui vous permettent de vous reconvertir professionnellement. Le CPF vous permet de financer vos formations. C’est le meilleur moyen pour acquérir de nouvelles certifications /qualification pour exercer un nouveau métier.

Retrouvez l’ensemble de nos articles Inside ici

Retour haut de page